Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

Moyen-orient

Sept Européens enlevés dans la plaine de la Bekaa

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/03/2011

Sept cyclistes estoniens et ukrainiens entrés au Liban par la frontière syrienne ont été enlevés dans la région de la Bekaa (est). Leur rapt n'a pour l'instant pas été revendiqué.

AFP - Sept cyclistes estoniens ont été enlevés mercredi par des hommes armés dans la région de la Békaa, dans l'est du Liban, a affirmé à l'AFP un responsable des services de sécurité.

Le consul honoraire d'Estonie, Sami Kanouh, a confirmé le rapt des sept Estoniens, et s'est dirigé vers la région de Zahlé, lieu de l'enlèvement, pour suivre l'affaire.

"Lors du passage de sept Estoniens sur des vélos dans la cité industrielle de Zahlé, des inconnus à bord de trois véhicules (...) les ont enlevés en pointant des armes contre eux", a indiqué le responsable des services de sécurité sous couvert de l'anonymat.

"Ils se sont enfuis avec eux, laissant les vélos et les bagages dans la zone", a-t-il précisé. Les hommes armés étaient à bord d'une Mercedes 300 et deux minis-bus de couleur blanche, tous sans plaque d'immatriculation.

Ce responsable avait indiqué auparavant que les touristes étaient venus de Syrie à vélo par le point de contrôle de Masnaa (est).

Leur convoi s'est dirigé ensuite vers la localité de Kfarzabad, à 10 km de Zahlé et à 5 km de la frontière syrienne, où se trouve une position du Front populaire pour la libération de la Palestine (FPLP)-Commandement général, un groupe prosyrien armé, toujours selon lui.

Le FPLP-CG a une base militaire à Qoussaya, à 5 km de Kfarzabad, mais aussi une à Sultan Yaacoub, à 15 km plus au sud et une autre à Naamé, à une dizaine de kilomètres au sud de Beyrouth.

A Tallinn, le ministère des Affaires étrangères, interrogé par l'AFP, a indiqué ne pas avoir d'informations sur la disparition de ces touristes. "Il y a plus d'un mois, nous avons déconseillé les visites à ce pays", a indiqué la porte-parole du ministère.

En septembre 2010, deux touristes polonais avaient été enlevés par des membres d'un clan influent dans la ville touristique de Baalbeck (est), puis libérés. Le consul polonais avait alors qualifié l'enlèvement d'"accident".

Il avait précisé que les deux touristes "n'avaient pas été prudents, qu'ils avaient perdu leur chemin et n'avaient ni carte, ni GPS".

Depuis la crise des otages occidentaux dans les années 1980, en pleine guerre civile (1975-1990) au Liban, les enlèvements de touristes étrangers sont très rares dans ce pays.

Première publication : 23/03/2011

  • LIBAN

    Des dizaines de milliers de Libanais manifestent contre l'arsenal du Hezbollah

    En savoir plus

  • LIBAN

    "Le printemps de Beyrouth", une révolution inachevée

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)