Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

Le revirement de Donald Trump sur la question des enfants migrants séparés de leurs parents

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Taxes américaines sur l'acier : les mesures de rétorsion de l'UE entreront en vigueur le 22 juin

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ethiopie-Erythrée, une délégation érythréenne ira bientôt à Addis-Abeba

En savoir plus

FOCUS

Japon : l'immigration dans un pays "sans réfugiés"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"A genoux les gars" : une comédie crue et féministe sur le désir et l’interdit

En savoir plus

L’invité du jour

Benoit Cohen : "La double peine pour les migrants, c’est de subir le rejet avant même d’être arrivés"

En savoir plus

FACE À FACE

Conseil franco-allemand : le temps des concessions ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Stoltenberg : "Le sommet de l'Otan permettra de montrer l'unité transatlantique"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Khaled Diab : le vrai du faux de l'Islam

En savoir plus

Moyen-Orient

Le djihad islamique revendique deux nouveaux tirs de roquettes sur Israël

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/03/2011

Deux roquettes tirées depuis Gaza se sont abattues ce mercredi sur deux villes du sud d'Israël, au cinquième jour d'une escalade de la violence à la frontière du territoire palestinien. Le djihad islamique a aussitôt revendiqué l'attaque.

AFP - Les Brigades al-Qods, branche armée du mouvement radical Jihad islamique, ont revendiqué mercredi matin les tirs de deux roquettes sur Israël, dans un communiqué publié à Gaza.

Les Brigades al-Qods se sont attribuées la paternité de deux attaques à la roquette contre la ville de Beersheva, dans le désert du Néguev (sud d'Israël), et celle d'Ashdod, près de la frontière avec la bande de Gaza.

"Il s'agit d'une première réponse aux crimes sionistes commis contre notre peuple dans la bande de Gaza", affirme le communiqué.

Ces nouveaux tirs de roquettes s'inscrivent dans une escalade de la violence depuis samedi entre les groupes armés palestiniens de Gaza et Israël.

Huit Palestiniens, quatre civils, dont deux mineurs, et quatre combattants du Jihad islamique, ont été tués par des tirs israéliens à Gaza mardi, journée la plus meurtrière dans le territoire palestinien contrôlé par le Hamas depuis plus de deux ans.

Dans la nuit de mardi à mercredi, deux militants du Jihad islamique ont été blessés, dont l'un grièvement, lors d'une frappe aérienne israélienne sur le quartier de Zeïtoun, dans la ville de Gaza.

 

Première publication : 23/03/2011

  • CONFLIT ISRAÉLO-PALESTINIEN

    Nouvelle escalade de la violence dans la bande de Gaza

    En savoir plus

  • UNE SEMAINE AU MOYEN ORIENT

    Gaza: deux après l'opération " Plomb durçi"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)