Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FACE À FACE

Brexit : le sursaut des politiques français

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gare aux Vikings !"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Attentat à Madagascar : trois morts dont un bébé et 88 blessés dans un stade

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Pourquoi la France a-t-elle soutenu le régime criminel d'Hissène Habré au Tchad ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit, acte 2 : un divorce à l'amiable ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

À l'occasion de la fête du cinéma, Marjane Satrapi ouvre les portes de son univers

En savoir plus

FOCUS

Face à la radicalisation dans les prisons, la France fait appel aux aumôniers musulmans

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Observateurs s'engagent : mettre en avant les actions positives

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Brexit : et s'il n'avait pas lieu ?

En savoir plus

Moyen-orient

Deux roquettes tirées depuis la bande de Gaza tombent près du port d'Ashod

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/03/2011

Deux roquettes de type Grad, tirées depuis Gaza, sont tombées jeudi près du port d'Ashod, situé dans le sud du pays. Hier déjà, des tirs d'obus dans la zone avaient été revendiqués par le mouvement radical du Djihad islamique.

AFP - Deux roquettes de type Grad tirées de Gaza se sont abattues jeudi sur le sud d'Israël près du port d'Ashdod, a-t-on appris de sources militaires et sécuritaires israéliennes.

Dans un premier temps, une source de sécurité avait affirmé que l'une des roquettes était "tombée juste au sud de Rishon-le-Tzion, le plus loin qu'une roquette soit jamais allée", avant de se rétracter, expliquant avoir été induite en erreur par une information d'habitants sur une explosion d'origine indéterminée dans ce secteur, qui n'était pas liée à ces tirs.

"Une roquette est tombée dans la ville (d'Ashdod) et l'autre au nord de la ville", a précisé à l'AFP Micky Rosenfeld, porte-parole de la police israélienne.

Une porte-parole militaire israélienne a confirmé que deux roquettes Grad avaient touché Ashdod.

Ces tirs n'ont fait aucune victime, a-t-on indiqué de sources médicales.

La branche armée du Jihad islamique, les Brigades Al-Qods, avait affirmé mercredi son intention de frapper de plus en plus profondément en Israël, au lendemain de la mort de huit Palestiniens, quatre civils et quatre membres des Brigades Al-Qods, dans des frappes israéliennes à Gaza.

"L'étape consistant à viser les deux villes de Sderot et Ashkelon dans le sud d'Israël est dépassée", avait déclaré un porte-parole des Brigades Al-Qods Abou Ahmad, en référence à deux villes proches de la bande de Gaza.

"Les Brigades Al-Qods sont entrées dans une nouvelle équation en bombardant des lieux éloignés où vivent des milliers" d'Israéliens, avait-il souligné.

 

Première publication : 24/03/2011

  • ISRAËL

    Avigdor Lieberman cherche le soutien de Paris sur les opérations militaires à Gaza

    En savoir plus

  • ISRAËL

    Un mort et une trentaine de blessés lors d'une explosion au cœur de Jérusalem

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Le djihad islamique revendique deux nouveaux tirs de roquettes sur Israël

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)