Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

L'antisèche de Trump pour être sympathique devant les survivants d'une fusillade

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Air France : le tour de chauffe des syndicats

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La France craint un "cataclysme" en Syrie

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Loi asile immigration : Gérard Collomb essuie la critique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Inquiétante disparition de jeunes filles au Nigéria

En savoir plus

LE DÉBAT

Loi asile et immigration : un dossier explosif ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Loi asile et immigration : un dossier explosif ? (Partie 1)

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : les étudiants contre les armes à feu

En savoir plus

FOCUS

Italie : des mesures concrètes pour améliorer l'accueil des demandeurs d'asile

En savoir plus

Asie - pacifique

Deux employés de Fukushima hospitalisés après avoir été irradiés

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/03/2011

Trois employés travaillant sur le site de la centrale nucléaire de Fukushima, accidentée depuis le séisme du 11 mars, ont été exposés à d'importants niveaux de radiation. Deux d'entre eux ont été hospitalisés.

AFP - Trois employés travaillant sur le réacteur 3 de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, au nord-est du Japon, ont été irradiés, a annoncé jeudi l'Agence japonaise de sûreté nucléaire.

Les habitants de Tokyo et l'eau contaminée

Deux d'entre eux ont ensuite été hospitalisés, a précisé l'Agence, qui avait évoqué auparavant trois hospitalisations.

Ces deux employés ont été "exposés à des niveaux de radiation compris entre 170 et 180 millisieverts", a indiqué Hidekuki Nishiyama, porte-parole de l'Agence.

Les employés travaillaient dans un bâtiment qui abrite la turbine, un lieu distinct du bâtiment du réacteur.

Une exposition à 100 millisieverts sur une période d'un an est considérée comme le seuil à partir duquel augmente le risque de contracter un cancer plus tard.

Jeudi, près de deux semaines après le séisme de magnitude 9 suivi d'un tsunami dévastateurs, les autorités poursuivaient la délicate et périlleuse tâche visant à refroidir les réacteurs de la centrale de Fukushima Daiichi (N°1).

Le personnel, évacué la veille après une émanation de fumée noire, a repris les opérations d'arrosage sur le réacteur 3 où l'électricité avait été en partie rétablie dans la salle de contrôle, a annoncé par ailleurs l'Agence de sûreté nucléaire.



Première publication : 24/03/2011

  • JAPON

    "La situation à Fukushima pourrait être d'une gravité extrême"

    En savoir plus

  • JAPON

    "Ils nous ont sacrifiés pour fournir de l'électricité à Tokyo"

    En savoir plus

  • La catastrophe dans la littérature japonaise

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)