Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacob Desvarieux, l'ambassadeur international du Zouk!

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

  • Un Français enlevé en Algérie, le rapt revendiqué par un groupe lié à l'EI

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

  • Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

    En savoir plus

Asie - pacifique

Téhéran ne veut pas du rapporteur créé par le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/03/2011

Le ministre iranien des Affaires étrangères a qualifié d'"injuste" la résolution du Conseil des droits de l'Homme des Nations unies prévoyant la mise en place d'un rapporteur spécial chargé d'observer la situation en Iran.

AFP - L'Iran a rejeté vendredi la résolution du Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU, adoptée jeudi, qui a crée pour la première fois depuis 2002 un mandat de Rapporteur spécial sur la situation des droits de l'Homme en Iran et exprimé sa "préoccupation" sur la répression dans ce pays.

"Cette résolution est injuste, injustifiable et totalement politique et a été approuvée, malgré la réticence de certains pays, sous la pression des Etats-Unis", a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Ramin Mehmanparast, cité par l'agence Irna.

"L'objectif de cette résolution est de faire pression sur la République islamique d'Iran (...) pour détourner l'attention des violations des droits de l'Homme en Occident et en particulier aux Etats-Unis", a-t-il ajouté.

Vingt-deux membres du Conseil dont le siège se trouve à Genève ont voté en faveur de la résolution, présentée par la Suède et appuyée par les Etats-Unis ainsi que d'autres pays non occidentaux dont la Zambie, le Panama et la Colombie.

Sept pays, dont la Chine, Cuba, le Pakistan et la Russie, ont voté contre, tandis que 14 pays se sont abstenus.

Les membres du Conseil se sont prononcés pour "mandater un rapporteur spécial sur la situation des droits de l'Homme" en Iran regrettant "le manque de coopération" de ce pays.

La création du mandat de rapporteur spécial fait suite à un récent rapport critique de l'Iran du secrétaire général de l'ONU.

"Depuis le dernier rapport à l'Assemblée générale du 15 décembre 2010, la situation des droits de l'homme en Iran a été marquée par une intensification de la répression des défenseurs des droits de l'homme, des militants pour les droits des femmes, des journalistes et des opposants au gouvernement", avait déploré Ban Ki-moon la semaine dernière.
 

Première publication : 25/03/2011

  • IRAN

    Le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU crée un rapporteur pour l'Iran

    En savoir plus

  • IRAN

    Une manifestation réprimée par les forces de l'ordre à Téhéran

    En savoir plus

  • IRAN

    Téhéran dément l'arrestation des opposants Karoubi et Moussavi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)