Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne: Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

  • L'écrivain de génie Gabriel Garcia Marquez s'est éteint à 87 ans

    En savoir plus

  • Un scrutin sans suspense s'achève sur fond de violence en Algérie

    En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

Asie - pacifique

Téhéran ne veut pas du rapporteur créé par le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/03/2011

Le ministre iranien des Affaires étrangères a qualifié d'"injuste" la résolution du Conseil des droits de l'Homme des Nations unies prévoyant la mise en place d'un rapporteur spécial chargé d'observer la situation en Iran.

AFP - L'Iran a rejeté vendredi la résolution du Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU, adoptée jeudi, qui a crée pour la première fois depuis 2002 un mandat de Rapporteur spécial sur la situation des droits de l'Homme en Iran et exprimé sa "préoccupation" sur la répression dans ce pays.

"Cette résolution est injuste, injustifiable et totalement politique et a été approuvée, malgré la réticence de certains pays, sous la pression des Etats-Unis", a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Ramin Mehmanparast, cité par l'agence Irna.

"L'objectif de cette résolution est de faire pression sur la République islamique d'Iran (...) pour détourner l'attention des violations des droits de l'Homme en Occident et en particulier aux Etats-Unis", a-t-il ajouté.

Vingt-deux membres du Conseil dont le siège se trouve à Genève ont voté en faveur de la résolution, présentée par la Suède et appuyée par les Etats-Unis ainsi que d'autres pays non occidentaux dont la Zambie, le Panama et la Colombie.

Sept pays, dont la Chine, Cuba, le Pakistan et la Russie, ont voté contre, tandis que 14 pays se sont abstenus.

Les membres du Conseil se sont prononcés pour "mandater un rapporteur spécial sur la situation des droits de l'Homme" en Iran regrettant "le manque de coopération" de ce pays.

La création du mandat de rapporteur spécial fait suite à un récent rapport critique de l'Iran du secrétaire général de l'ONU.

"Depuis le dernier rapport à l'Assemblée générale du 15 décembre 2010, la situation des droits de l'homme en Iran a été marquée par une intensification de la répression des défenseurs des droits de l'homme, des militants pour les droits des femmes, des journalistes et des opposants au gouvernement", avait déploré Ban Ki-moon la semaine dernière.
 

Première publication : 25/03/2011

  • IRAN

    Le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU crée un rapporteur pour l'Iran

    En savoir plus

  • IRAN

    Une manifestation réprimée par les forces de l'ordre à Téhéran

    En savoir plus

  • IRAN

    Téhéran dément l'arrestation des opposants Karoubi et Moussavi

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)