Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La guerre des Le Pen

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande le saoudien

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burundi : un juge de la Cour constitutionnnelle en fuite au 9è jour de contestation dans le pays

En savoir plus

FOCUS

Argentine : OGM et pesticide, un tandem toxique ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Maréma, nouvelle voix du Sénégal

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Meriam Rhaiem : "Il voulait faire de ma fille une future endoctrinée"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Ethiopie: le défi vert

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Pour Cécile Kyenge, la demande d'asile en Europe doit être simplifiée

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Handicap : l'Europe à la traîne ?

En savoir plus

Moyen-orient

En Libye, la coalition pilonne Ajdabiya alors qu'en Syrie la violence s'étend

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 25/03/2011

Profitant des frappes en Libye, les rebelles semblaient resserrer leur étau sur la ville stratégique d'Adjdabiya. En Syrie, les manifestations se sont étendues à l'ensemble du territoire. Revivez les événements de vendredi dans le monde arabe.

  • Libye : Le président français Nicolas Sarkozy a annoncé que la France et le Royaume-Uni préparaient une initiative commune en vue d'une solution politique au conflit, à l'approche du sommet de Londres prévu mardi.Le général canadien. Sur le terrain, Charles Bouchard a été nommé par l'Otan à la tête des opérations de l'Alliance atlantique en Libye, a annoncé vendredi à Bruxelles un responsable de l'organisation. L'aviation de la coalition internationale a pilonné la ville d'Ajdabiya, où sont retranchées des forces fidèles au dirigeant libyen Mouammar Kadhafi. Selon la chaîne qatarie Al Jazira, Les insurgés libyens sont entrés vendredi soir dans cette  ville de l'Est de la Libye.

  • De son côté, le régime libyen s'est dit prêt "à mettre en oeuvre" un plan de l'Union africaine (UA) qui propose la cessation des combats et l'ouverture d'un dialogue entre Libyens en préalable à une "transition" démocratique.

 

  • Syrie : En Syrie, les prières traditionnelles du vendredi ont donné lieu à des manifestations sans précédant organisées dans les mosquées des principales villes du pays, dont la capitale Damas. Mais les incidents les plus graves ont de nouveau eu lieu à Deraa, où les forces de sécurité ont encore ouvert le feu sur les manifestants, selon un militant syrien des droits de l'Homme et un témoin. Un témoin à Sanamein (40 km au nord de Deraa) a fait état de 13 morts.
  • Yémen : Le président yéménite, Ali Abdallah Saleh, s'est dit prêt vendredi à remettre le pouvoir entre "des mains sûres" pour éviter un bain de sang. Des unités de l'armée, déployées en force dans la capitale yéménite, ont dû tirer en l'air pour prévenir des manifestants pro-Saleh de s'approcher d'une autre foule de protestataires anti-régime rassemblés sur la place de l'Université, siège d'un sit-in permanent depuis plus d'un mois.
  • Jordanie : De violents heurts ont opposé à Amman des manifestants réclamant des réformes à des partisans du régime et aux forces de l'ordre, faisant un tué et plus de 130 blessés, selon des sources médicales. La gendarmerie a dispersé les manifestants avec des canons à eau et a démonté le camp installé par les protestataires dans le centre de la capitale.
     

 

Si vous souhaitez suivre le liveblogging depuis un smartphone, cliquez ici.

Première publication : 25/03/2011

  • LIBYE

    L'Otan supervisera la zone d'exclusion aérienne, la coalition les frappes au sol

    En savoir plus

  • LIBYE

    L'opération "Aube de l’odyssée" pourrait s'avérer plus longue que prévu

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)