Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Retour à la terre, avec le paysan-philosophe Pierre Rabhi

En savoir plus

POLITIQUE

France : "La principale opposition au gouvernement, c’est le groupe socialiste !"

En savoir plus

POLITIQUE

France : "On est dans une séquence du quinquennat très difficile"

En savoir plus

FOCUS

Journée internationale des migrants : l'Italie confrontée à de plus en plus d'enfants

En savoir plus

FACE À FACE

Discours sur l'immigration : François Hollande à la reconquête de la gauche ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'œuvre lumineuse d'Olafur Eliasson éclaire la Fondation Louis Vuitton

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile indienne affiche sa solidarité avec le Pakistan

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

De plus en plus de réfugiés affluent au Niger

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Cyberattaque de Sony : quand les hackers deviennent des terroristes

En savoir plus

Afrique

L'ONU va enquêter sur les violences commises dans le pays

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/03/2011

L'ONU a validé l'envoi d'une commission indépendante afin d'enquêter sur les violences post-électorales commises en Côte d'Ivoire qui auraient fait plus de 460 morts. Une enquête est déjà en cours pour des massacres commis à Guiglo.

Reuters - Le Conseil des droits de l’homme de l’Onu a donné vendredi son accord à l’envoi en Côte d’Ivoire d’une commission indépendante chargée d’enquêter sur les violences.

L’organe intergouvernemental, composé de 47 Etats et basé à Genève, a approuvé la résolution présentée par le Nigeria au nom des pays africains.

L'ONU enquête sur les Droits de l'Homme en Côte d'Ivoire

Le bilan des violences post-électorales établi par le Haut commissariat aux droits de l’homme de l’Onu fait état de 462 morts. Près d’un million de personnes ont en outre fui Abidjan, selon le Haut Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés.

Selon un porte-parole du Haut commissariat aux droits de l’homme, une enquête est déjà en cours concernant les allégations faisant état de la mort de 200 Africains, originaires du Mali, du Burkina Faso, du Sénégal, de Guinée et du Togo, aux environs de la ville de Guiglo, située dans l’ouest de la Côte d’Ivoire.

Des Ivoiriens fuient vers le Libéria

Alassane Ouattara a été déclaré vainqueur du second tour de l’élection présidentielle il y a quatre mois par une commission indépendante ivoirienne dont les résultats ont été certifiés par l’Onu. Laurent Gbagbo, désigné vainqueur du scrutin par le Conseil constitutionnel, refuse de céder le pouvoir.

 

Première publication : 25/03/2011

  • CÔTE D'IVOIRE

    L'Onuci est-elle à la hauteur des enjeux de la crise ivoirienne ?

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    La Cédéao mise sur une mission renforcée de l'ONU pour résoudre la crise

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    Des milliers de jeunes Ivoiriens s'enrôlent dans l'armée

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)