Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

Afrique

Paris en faveur d'un renforcement de l'Onuci

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/03/2011

Le président français Nicolas Sarkozy a proposé en marge du sommet de Bruxelles que les Nations unies jouent un role plus important en Côte d'Ivoire, où les violences post-électorales ont fait des centaines de morts depuis novembre dernier.

AFP - Le président français Nicolas Sarkozy s'est dit vendredi "très préoccupé par la situation en Côte d'Ivoire", où les violences multiplient, et indiqué vouloir demander un renforcement de la force de l'ONU dans le pays (Onuci).

Le président français a considéré comme "un scandale" les tirs à l'arme lourde "contre des populations civiles innocentes", lors d'un point presse en marge d'un sommet européen à Bruxelles.

"Mais il y a une force des Nations unies" sur place, a-t-il souligné. Et l'objectif de la résolution qu'entend proposer la France "sera de demander à cette force des Nations unies d'interdire au moins les armes lourdes dans Abidjan", a-t-il précisé.

Les dirigeants ouest-africains ont appelé jeudi l'ONU à renforcer le mandat de sa mission en Côte d'Ivoire (Onuci) et à imposer des sanctions "plus contraignantes" à l'encontre du président sortant Laurent Gbagbo.

La Cédéao appelle à une "intervention militaire" de l'Onuci en "dernier recours"

A l'issue d'un sommet ordinaire de deux jours à Abuja, les chefs d'Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao, 15 pays), ont lancé cet appel alors que la crise post-électorale en Côte d'Ivoire s'aggrave et que l'on craint une guerre civile.

L'Onuci, forte de 10.000 hommes, est dans une situation délicate. Sous le feu des critiques des partisans de Gbagbo qui exige son départ immédiat, la désignant comme un "ennemi de la Côte d'Ivoire" et partiale, elle est régulièrement la cible de leurs attaques.

La mission a aussi essuyé récemment de virulentes critiques du camp d'Alassane Ouattara, reconnu président par la communauté internationale, qui l'exhorte à "passer à l'action" et à "user de la force légitime" pour protéger les populations civiles prises dans les violences.

Depuis la présidentielle de novembre 2010, 462 personnes ont été tuées selon l'ONU, dont 52 durant la semaine écoulée.

La communauté internationale presse depuis des mois et sans succès Laurent Gbagbo de céder la présidence à son adversaire.

 

Première publication : 25/03/2011

  • CÔTE D'IVOIRE

    L'Onuci est-elle à la hauteur des enjeux de la crise ivoirienne ?

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    La Cédéao mise sur une mission renforcée de l'ONU pour résoudre la crise

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    Des milliers de jeunes Ivoiriens s'enrôlent dans l'armée

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)