Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

France : le FN à l’épreuve du terrain

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Le nucléaire iranien et Jérusalem sous tension après l’attaque contre une synagogue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Les filières jihadistes en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Jihadistes français : les proches sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Neutralité : il faut sauver le soldat Internet

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Urgence sécheresse

En savoir plus

#ActuElles

En finir avec les violences faites aux femmes

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : le président Ouattara exige des militaires un retour au calme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"Macronomics" : les réformes d'Emmanuel Macron pour la France

En savoir plus

Moyen-orient

Les groupes armés de Gaza se disent prêts à une trêve avec Israël

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/03/2011

Le Hamas a annoncé, au nom de plusieurs groupes armés, qu'il était en faveur d'un "retour au calme" avec Israël, sous conditions. Les tirs de roquettes en direction du territoire israélien se sont multipliés ces derniers jours.

AFP - Plusieurs mouvements palestiniens réunis samedi sous l'égide du Hamas à Gaza se sont déclarés prêts à un "retour au calme" et à une trêve tacite avec Israël, après la récente escalade de la violence, si Israël faisait de même.

"Le Hamas tient au consensus national (palestinien) et nous sommes engagés à un retour au calme aussi longtemps que l'occupant (israélien) fera de même", a affirmé Ismaël Radwan, un dirigeant du Hamas, lors d'une conférence de presse à l'issue de la réunion de deux heures dans un hôtel de Gaza-ville.

Le "consensus national palestinien" évoque la trêve annoncée par le mouvement islamiste en janvier 2009 à la suite de l'opération israélienne "Plomb durci" contre le territoire palestinien.

La réunion de samedi avait été convoquée par le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza depuis 2007, avec la participation du Jihad islamique, une organisation radicale à laquelle ont été attribués la plupart des roquettes et obus tirés ces derniers jours vers le sud d'Israël.

Le Jihad islamique s'est engagé à respecter une trêve de facto dans les mêmes termes.

La réunion, à laquelle n'a pas participé le parti Fatah du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, intervient après presque deux semaines d'une confrontation armée avec Israël. Des dizaines de tirs de roquettes et d'obus de mortier ont été tirés vers le sud de l'Etat hébreu, dont les représailles ont fait huit morts palestiniens.

Après une accalmie de 24 heures, quatre roquettes au total ont été tirées samedi vers le territoire israélien, endommageant une maison mais sans faire de victime, selon une porte-parole de l'armée.

Première publication : 26/03/2011

  • ISRAËL

    Nétanyahou prêt à réagir avec une "grande force" aux tirs de roquettes depuis Gaza

    En savoir plus

  • ISRAËL

    Deux roquettes tirées depuis la bande de Gaza tombent près du port d'Ashod

    En savoir plus

  • ISRAËL

    Avigdor Lieberman cherche le soutien de Paris sur les opérations militaires à Gaza

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)