Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • En direct : Cameron promet des pouvoirs élargis à l'Écosse

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

Afrique

L'aviation française a détruit cinq avions et deux hélicoptères à Misrata

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/03/2011

Au cours de la seule journée de samedi, les avions de chasse français ont réalisé des frappes dans les régions de Zintan et Misrata et détruit au moins cinq avions de combat Galeb et deux hélicoptères d'attaque MI-35.

AFP - Des avions de chasse français ont détruit samedi à Misrata (200 km à l'est de Tripoli) "au moins" cinq avions de combat Galeb et deux hélicoptères de combat MI-35 des forces pro-Kadhafi sur le point de mener des opérations, a annoncé l'état-major des armées sur son site internet.

Dans les dernières 24 heures, précise samedi soir l'état-major, "les avions français ont réalisé plusieurs frappes dans les régions de Zintan et Misrata", ville toujours soumise, selon la rébellion, à un "pilonnage intensif" des forces loyales au colonel Kadhafi.

Selon "les premières observations", ajoute l'état-major, les frappes françaises ont détruit "à Misrata au moins cinq avions de combat Galeb (de fabrication yougoslave, NDLR) et au moins deux hélicoptères de combat MI-35 (soviétiques, NDLR) qui se préparaient à mener des opérations dans la région".

L'état-major laisse ainsi clairement entendre que l'armée du colonel Kadhafi tente toujours de mener des opérations aériennes en violation de la "zone d'exclusion aérienne" décrétée par l'ONU et en dépit de la supériorité écrasante de l'aviation alliée.

Une vingtaine d’appareils français, soutenus par quatre avions ravitailleurs et appuyés par un Awacs ont encore été engagés samedi dans des missions de défense aérienne et d’attaque au sol.

Toujours selon l'état-major, le détachement de Mirage 2000-5 qatari et français stationné sur la base de La Sude, en Crète, a également été engagé samedi. Quatre appareils, deux qataris et deux français, ont participé à cette mission.

Selon la rébellion, Misrata a été de nouveau soumise samedi à un "pilonnage intensif" des forces loyalistes. Faisant état de "morts et de blessés", un porte-parole des rebelles a évoqué des bombardements à "l'aveugle" et la présence de "dizaines de francs-tireurs".

"Misrata est en danger. Nous demandons une intervention urgente de la communauté internationale pour protéger la population", a-t-il lancé.


 

Première publication : 26/03/2011

  • LIBYE

    L'insurrection reprend la ville de Brega et poursuit son offensive vers l'ouest

    En savoir plus

  • LIBYE

    Les opérations prendront "des semaines", selon le chef d'état-major des armées

    En savoir plus

  • FRANCE

    Fillon : "Nous ne sommes pas en guerre contre la Libye"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)