Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : la Syrie, alliée inévitable ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, Ukraine, UE... le cap diplomatique de François Hollande

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président du Parlement nigérien inquiété dans une affaire de trafic de bébés

En savoir plus

SUR LE NET

"L'Ice Bucket Challenge" détourné par un acteur américain

En savoir plus

SUR LE NET

Des militants anti-avortement s'opposent au " Ice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Honduras : ces enfants qui fuient leur pays au péril de leurs vies

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Garrigues, historien et spécialiste d'histoire politique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Birdman" en ouverture de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

À Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 30/03/2011

La neutralité des réseaux sociaux face au cyberactivisme

Les réseaux sociaux tentent de conserver leur neutralité face au cyberactivisme. Les protestataires du monde arabe ont recours à l’humour pour critiquer les leaders de la région. Et un webdocumentaire français se penche sur le problème du mal-logement.

La neutralité des réseaux sociaux face au cyberactivisme

Ces photos des agents de la sécurité d’état égyptienne ont été mises en ligne par Hossam el Hamalawy. Ce cyberactiviste les a récupérées quand la population a pris possession des locaux de cet ancien service du ministère de l’intérieur. Des clichés qui ont été supprimés de la plateforme Flickr où el Hamalawy les avait publiés. La raison invoquée par le site de partage de photos : le blogueur n’a pas pris les images lui-même, ce qui constitue une violation des conditions d’utilisation de Flickr.

Cette affaire illustre le dilemme auquel sont confrontés les réseaux sociaux qui veulent conserver une neutralité de façade alors qu’ils sont de plus en plus utilisés par les militants politiques à travers le monde. Youtube a été l’un des premiers à être confronté à ce problème. En 2007, il avait ainsi dû réhabiliter le compte de Wael Abbas, un activiste qui, à travers des vidéos parfois très choquantes, dénonçait les violences policières en Egypte.

De son côté, il semble que Facebook souhaite faire profil bas concernant son rôle dans les révoltes qui touchent le monde arabe. Malgré cela, le célèbre réseau social se trouve aujourd’hui pris à parti dans le conflit israélo-palestinien. L’Etat hébreu lui a en effet demandé de supprimer un groupe comptant plus de 300 000 membres qui appellent à une troisième Intifada dans les territoires palestiniens en mai prochain. La page est toujours en ligne, Facebook estimant qu’elle n’incitait pas à la violence. [La page a depuis été supprimée]

Et si Twitter a été couvert de louanges par Washington qui le perçoit comme un outil au service de la liberté d’expression, le site de microblogging tente, lui, de prendre ses distances avec les autorités américaines. Sommée de livrer à la justice des informations sur les membres de Wikileaks, l’entreprise a ainsi tenu tête et obtenu l’autorisation d’avertir préalablement les personnes visées par la procédure.

 

La satire, arme des manifestants dans le monde arabe

Un dirigeant qui s'accroche au pouvoir avec... de la colle. Cette vidéo est diffusée en ligne par un site satirique basé en Jordanie. Le vent de contestation qui souffle actuellement sur le monde arabe libère la parole et c'est souvent avec humour que les internautes critiquent les régimes en place.

« Hosni Moubarak et les 40 voleurs » ou encore la déclaration d'amour, en musique, du président yéménite Ali Abdullah Saleh à son peuple. Le studio d'animation Kharabeesh s'en donne à coeur joie notamment depuis la chute de Ben Ali en Tunisie.

Ce site se moque lui de Mouammar Kadhafi en soulignant ironiquement que son nom peut être écrit de mille et une façon différente, chaque orthographe correspondant à une tenue extravagante du colonel. Mais le site rappelle néanmoins qu'il n'y a qu'une seule façon d’écrire le mot dictateur.

Et sur Twitter, à l'initiative d'Iyad Elbaghdadi, des utilisateurs compilent avec ironie un « manuel du despote arabe ». Un florilège des excuses avancées par les dirigeants de la région qui font souvent appel aux mêmes méthodes pour réprimer leurs opposants et tenter de conserver le pouvoir.

Enfin, une vidéo humoristique circule aussi sur les réseaux sociaux sur ce même thème. Cette animation engagée, créée par Marc Fiore, propose ainsi aux dictateurs en proie à des mouvements de protestation des cours de communication et leur distille divers conseils. Parmi ceux-ci : utiliser des décors dramatiques, rassurer la population ou encore rédiger un discours accusant les pays étrangers de manipulation…

 

« À l’abri de rien », un webdocumentaire sur le mal-logement

La fondation Abbé Pierre utilise le webdocumentaire pour mieux sensibiliser les internautes au problème récurrent du mal logement. Réalisé par Samuel Bollendorff et Medhi Ahoudig, ce film intitulé « À l'abri de rien » mélange entretiens sonores, photos et vidéos pour faire vivre le quotidien des mal-logés qui seraient près de 3 millions 600 000 en France actuellement.

 

Quiz sur les objets de films

A quels grands succès du cinéma hollywoodien peut-on associer ces différents objets ? C’est le petit jeu auquel pourront participer les cinéphiles sur le site « Famous objects from classic movies » qui propose de retrouver quel film se cache derrière telle ou telle illustration. Un quiz en anglais uniquement qui devrait ravir à coup sûr les amateurs du 7ème art.



Vidéo du jour

Un tour du monde en 2000 photos qui fera passer les internautes par Paris, Barcelone, Berlin, St. Petersbourg, Shanghai, Tokyo, New York et Londres. C’est ce que propose dans ce montage l’artiste Alex Profit qui s’était déjà fait remarquer en ligne pour un travail similaire baptisé « le tour du monde en 80 secondes ». Un projet qui s’inscrit dans le cadre d’une campagne virale d’un célèbre parfumeur.

 

 

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

26/08/2014 Réseaux sociaux

"L'Ice Bucket Challenge" détourné par un acteur américain

Au sommaire de cette édition : un acteur américain revisite l'Ice Bucket Challenge pour dénoncer les brutalités policières, le ministre indien des Finances provoque la polémique...

En savoir plus

28/08/2014 Réseaux sociaux

Des militants anti-avortement s'opposent au " Ice Bucket Challenge"

Au sommaire de cette édition : des militants anti-avortement s'opposent au "Ice Bucket Challenge", les internautes espagnols affichent leur solidarité avec une victime de viol et...

En savoir plus

27/08/2014 Réseaux sociaux

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

Au sommaire de cette édition : une journaliste indienne lance le "Rice Bucket Challenge", les recommandations de l'Égypte à la police américaine suscitent la polémique et deux...

En savoir plus

25/08/2014 Réseaux sociaux

Le convoi russe en Ukraine : pourquoi et pour qui ?

Au sommaire de cette édition : l’aide humanitaire russe en Ukraine divise les internautes ; des célébrités chinoises sont la cible d’une campagne anti-drogue de Pékin ; et un...

En savoir plus

22/08/2014 Réseaux sociaux

Le "Doubtfire Face", nouveau défi de la Toile contre le suicide

Au sommaire de cette édition : les internautes réalisent un nouveau défi en ligne pour lutter contre le suicide, un tweet du Président de la République d'Iran Hassan Rohani...

En savoir plus