Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Rentrée économique en France : croissance, inflation... Tableau noir pour l'exécutif?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Gaza : pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Libération de Paris : où étaient les combattants noirs de la 2e DB ?

    En savoir plus

  • Ce qu'il faut retenir de la vidéo de la décapitation de James Foley par l'EI

    En savoir plus

  • Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • La Fifa interdit au FC Barcelone de recruter

    En savoir plus

  • Au bord de l'éruption, le volcan islandais Bardarbunga menace le trafic aérien

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

Economie

Les banques irlandaises doivent trouver 24 milliards d'euros en plus

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/03/2011

Les résultats des tests de résistance des banques irlandaises montrent que ces institutions financières doivent trouver 24 milliards d'euros en plus pour se maintenir à flot. Un résultat qui correspond à la fourchette haute des estimations.

AFP - Le sauvetage des banques irlandaises nécessite 24 milliards d'euros supplémentaires, a annoncé jeudi la Banque centrale d'Irlande à l'issue de tests de résistance menés sur quatre grands établissements du pays.

Cette somme reste inférieure à l'enveloppe de 35 milliards d'euros prévue pour renflouer le secteur bancaire irlandais dans le cadre du plan d'aide international conclu à l'automne dernier avec l'Union européenne et le FMI.

Elle porte à 70 milliards d'euros la facture totale du renflouement par l'Etat du secteur bancaire irlandais, qui a implosé en 2009 après la crise immobilière et financière ayant frappé le pays de plein fouet.

Les résultats de ces tests, qui étaient attendus avec anxiété par les marchés financiers européens, se situent dans la fourchette haute des estimations.

Quatre établissements - Allied Irish Banks (AIB), Bank of Ireland (BoI), IL&P et EBS - ont été testés afin d'évaluer les capitaux dont ils auraient besoin pour surmonter de nouvelles pertes si des scénarios "extrêmes" venaient à se réaliser, comme un nouvel effondrement du marché immobilier.

L'injection massive de nouveaux capitaux par l'Etat devrait conduire à une nationalisation quasi-totale du secteur bancaire irlandais.

Première publication : 31/03/2011

  • ZONE EURO

    Les banques irlandaises toujours en mal d'argent

    En savoir plus

  • LÉGISLATIVES IRLANDAISES

    Le futur Premier ministre veut renégocier son plan de sauvetage avec l'UE

    En savoir plus

  • FINANCE

    Le "deux rapports, deux mesures" de Merrill Lynch en Irlande

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)