Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Nigéria face à Boko Haram

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ali Benflis répond aux attaques d’Abdelaziz Bouteflika

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Booty Looting", un pillage chorégraphié de Wim Vandekeybus

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Bras de fer entre Washington et Téhéran autour d’un ambassadeur

En savoir plus

SUR LE NET

San Francisco : une nouvelle agression liée aux Google Glass

En savoir plus

FOCUS

Les Taïwanais divisés vis-à-vis de la Chine

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Cuisine durable

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Déficit public : la France tiendra-t-elle ses engagements?

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Valls : opération séduction

En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

  • Kiev passe à l'offensive contre les pro-russes dans l'Est

    En savoir plus

  • Ali Benflis : "La présidence à vie en Algérie, c’est terminé"

    En savoir plus

  • Les prisonniers d'Abou Ghraib transférés face à la menace djihadiste

    En savoir plus

  • Des travaux d'intérêt général pour Silvio Berlusconi

    En savoir plus

  • Vidéo : Yasmina Khadra appelle les Algériens à "chasser" le régime

    En savoir plus

  • Réforme des régions : la Bourgogne et la Franche-Comté sur la voie de la fusion

    En savoir plus

  • Reportage : à Horlivka, les insurgés s'emparent des bâtiments officiels

    En savoir plus

  • Un an après les attentats, Boston rend hommage à ses victimes

    En savoir plus

  • L'incendie de Valparaiso pourrait encore durer plusieurs jours

    En savoir plus

  • Hillsborough : 25 ans après, Liverpool demande toujours justice pour les victimes

    En savoir plus

  • Amnesty International accuse l'Algérie de violer les droits de l'Homme

    En savoir plus

  • Obama à Poutine : les insurgés de l’est de l’Ukraine doivent poser les armes

    En savoir plus

  • Michel Foucher : "Dans l'Est, les gens se sentent ukrainiens"

    En savoir plus

  • La France place l'économie au cœur de sa diplomatie

    En savoir plus

Sports

La Fédération de Bosnie-Herzégovine au bord de l'implosion

©

Texte par Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 31/03/2011

La Fifa et l’UEFA ont promis de suspendre la Fédération bosnienne de football et d’exclure l’équipe nationale des qualifications pour l’Euro-2012, si elle ne parvenait pas à trouver un accord sur son mode de gouvernance.

A l’instar de son gouvernement, la Fédération de Bosnie-Herzégovine de football est dirigée par une présidence tripartite composée sur des bases ethniques. Et comme son gouvernement, il semble que les membres croate, musulman et serbe n’arrivent pas à se mettre d’accord sur la désignation d’un seul président.

L’UEFA et la Fifa ont donné jusqu’au 1er avril pour mettre fin à cette situation, au risque d’être suspendue des instances de football et de voir l’équipe nationale éliminée de la course à l’Euro-2012.

Les Serbes et les Croates votent contre

Mardi à Sarajevo, une assemblée de la Fédération s'est réunie pour mettre un terme à cette gouvernance et se plier aux exigences des instances de football. Sur le 54 délégués présents, 28 d'entre eux, soit la majorité de l’assemblée, ont voté contre le nouveau projet de statut. Seuls 22 délégués ont voté pour, trois se sont abstenus et un délégué n'était pas présent.

A l’issue du vote, le membre musulman de la présidence collégiale de la Fédération, Sulejman Colakovic, a accusé les délégués serbes et croates d'avoir voté contre le nouveau statut. "Tout les membres de la Republika Srpska (RS, entité des Serbes de Bosnie) et les Croates ont voté contre", a-t-il déclaré à la presse du pays.

Joint au téléphone par France24.com, Oleg Lokmic, journaliste sportif au quotidien Dnevi Avaz, confirme cette information et regrette qu'une telle impasse politique ne survienne. "La situation est déjà très instable en Bosnie et le football est la seule institution où tous les Bosniens se retrouvent en une seule entité. Les gens seraient enragés à l’idée de voir leur équipe nationale éliminée des qualifications pour l’Euro-2012."

Une exclusion qui aurait des conséquences pour l'équipe de France

Le Groupe D actuellement

1. France : 12 points
2. Biélorussie : 8 pts
3. Albanie : 8 pts
4. Bosnie : 7 pts
5. Roumanie : 5 pts
6. Luxembourg : 1 pt

Le Groupe D en cas d'exclusion de la Bosnie

1. France : 15 points
2. Biélorussie : 14 pts
3. Albanie : 13 pts
4. Roumanie : 11 pts
5. Luxembourg : 7 pts
6. Bosnie : 0 pt

L’exclusion de la Bosnie pourrait avoir aussi des conséquences sur la physionomie de groupe E des éliminatoires de l’Euro, dans lequel évolue la France. Si c’était le cas, toutes les rencontres, à venir et déjà jouées face à la Bosnie, se transformeraient en une victoire de 3-0 pour ses adversaires.

Une situation qui en arrangerait certains, mais pas la France. Actuels leaders du groupe avec quatre points d’avance sur la Biélorussie, les Bleus n’auraient alors plus qu’un point d’avance sur les Biélorusses, qu'ils vont devoir affronter le 3 juin prochain.

Première publication : 31/03/2011

  • BOSNIE

    Un musulman modéré en passe d'être élu à la présidence collégiale

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    La France se rassure en dominant la Bosnie-Herzegovine

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)