Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

  • John Kerry arrache un cessez-le-feu de 72 heures à Gaza

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

EUROPE

Rome demande à ses partenaires européens d'accueillir des immigrés clandestins

Vidéo par Alice DARFEUILLE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/03/2011

L'Italie, qui fait face à un afflux massif d'immigrés clandestins en provenance d'Afrique du Nord sur l'île de Lampedusa, a redemandé aux pays de l'Union européenne davantage de solidarité en la matière.

AFP - L'Italie, confrontée à une vague d'immigration en provenance de la Tunisie, a redemandé jeudi aux pays de l'Union Européenne d'accueillir des immigrés tunisiens sur leur territoire, une requête déjà rejetée la veille par la Commission.
             
"Les immigrés qui sont déjà en Italie doivent être rapatriés vers la Tunisie ou répartis entre plusieurs pays européens. Nous assistons à une absence de solidarité éclatante, à commencer de la part de la France", a dit le ministre italien des Affaires étrangères Franco Frattini au cours d'une émission télévisée.
             
Mercredi, la Commission européenne a rappelé que l'Italie a le devoir de prendre en charge les immigrés économiques, l'immense majorité de ceux provenant de la Tunisie, qui débarquent sur son territoire.
             
La commissaire européenne en charge de l'Immigration Cecilia Malmström a

pour sa part encouragé mercredi les partenaires européens de l'Italie à se montrer solidaires pour l'aider à faire face à cet afflux de migrants, tout en rappelant que la Commission ne peut pas faire davantage et que l'Italie a déjà reçu une aide financière substantielle.
             
L'Italie accuse régulièrement l'UE de l'avoir abandonnée dans sa lutte contre l'immigration clandestine. Depuis la chute du président tunisien Zine El Abidine Ben Ali à la mi-janvier, environ 20.000 immigrés sont arrivés en Italie, essentiellement des Tunisiens.           

Le chef de la diplomatie italienne s'est cependant félicité du fait que les autorités tunisiennes aient bloqué 1.200 personnes au cours des dernières 48 heures, même si plusieurs débarquements ont eu lieu encore mercredi à Lampedusa, la petite île italienne située en face aux côtes tunisiennes qui a été submergée ces dernières semaines par une vague d'immigrés.
             
Jeudi matin, les premières évacuations de Lampedusa ont débuté. 1.450 personnes sont parties vers la région des Pouilles (sud) à bord du ferry Excelsior.
             
M. Frattini s'est dit par ailleurs convaincu qu'"avec l'encouragement de la communauté internationale, l'Union africaine pourrait demander très rapidement à Mouammar Kadhafi de se retirer", rappelant cependant qu'il n'y a toujours pas de proposition officielle concernant l'exil du leader libyen "sauf peut-être celle de l'Ouganda".
             
Dans ce contexte, il a annoncé la venue à Rome lundi de représentants des insurgés libyens.

Première publication : 31/03/2011

  • ITALIE - REPORTAGE

    Lampedusa, étape d’un long périple vers l’Europe

    En savoir plus

  • ITALIE - REPORTAGE

    À Lampedusa, les insulaires attendent le calme après la tempête médiatique

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)