Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Écosse : "Quel que soit le résultat, il va y avoir beaucoup de mécontents"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

EUROPE

Rome demande à ses partenaires européens d'accueillir des immigrés clandestins

Vidéo par Alice DARFEUILLE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/03/2011

L'Italie, qui fait face à un afflux massif d'immigrés clandestins en provenance d'Afrique du Nord sur l'île de Lampedusa, a redemandé aux pays de l'Union européenne davantage de solidarité en la matière.

AFP - L'Italie, confrontée à une vague d'immigration en provenance de la Tunisie, a redemandé jeudi aux pays de l'Union Européenne d'accueillir des immigrés tunisiens sur leur territoire, une requête déjà rejetée la veille par la Commission.
             
"Les immigrés qui sont déjà en Italie doivent être rapatriés vers la Tunisie ou répartis entre plusieurs pays européens. Nous assistons à une absence de solidarité éclatante, à commencer de la part de la France", a dit le ministre italien des Affaires étrangères Franco Frattini au cours d'une émission télévisée.
             
Mercredi, la Commission européenne a rappelé que l'Italie a le devoir de prendre en charge les immigrés économiques, l'immense majorité de ceux provenant de la Tunisie, qui débarquent sur son territoire.
             
La commissaire européenne en charge de l'Immigration Cecilia Malmström a

pour sa part encouragé mercredi les partenaires européens de l'Italie à se montrer solidaires pour l'aider à faire face à cet afflux de migrants, tout en rappelant que la Commission ne peut pas faire davantage et que l'Italie a déjà reçu une aide financière substantielle.
             
L'Italie accuse régulièrement l'UE de l'avoir abandonnée dans sa lutte contre l'immigration clandestine. Depuis la chute du président tunisien Zine El Abidine Ben Ali à la mi-janvier, environ 20.000 immigrés sont arrivés en Italie, essentiellement des Tunisiens.           

Le chef de la diplomatie italienne s'est cependant félicité du fait que les autorités tunisiennes aient bloqué 1.200 personnes au cours des dernières 48 heures, même si plusieurs débarquements ont eu lieu encore mercredi à Lampedusa, la petite île italienne située en face aux côtes tunisiennes qui a été submergée ces dernières semaines par une vague d'immigrés.
             
Jeudi matin, les premières évacuations de Lampedusa ont débuté. 1.450 personnes sont parties vers la région des Pouilles (sud) à bord du ferry Excelsior.
             
M. Frattini s'est dit par ailleurs convaincu qu'"avec l'encouragement de la communauté internationale, l'Union africaine pourrait demander très rapidement à Mouammar Kadhafi de se retirer", rappelant cependant qu'il n'y a toujours pas de proposition officielle concernant l'exil du leader libyen "sauf peut-être celle de l'Ouganda".
             
Dans ce contexte, il a annoncé la venue à Rome lundi de représentants des insurgés libyens.

Première publication : 31/03/2011

  • ITALIE - REPORTAGE

    Lampedusa, étape d’un long périple vers l’Europe

    En savoir plus

  • ITALIE - REPORTAGE

    À Lampedusa, les insulaires attendent le calme après la tempête médiatique

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)