Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

France : contre la "Raie forme de l'or taux graff"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Primaire aux États-Unis : la course à la Maison Blanche est lancée

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le roman d'un tricheur"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kim Folamour"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali : une base de l'ONU attaquée à Tombouctou

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Réforme constitutionnelle : un texte, des controverses

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Crise des migrants : l'impasse de Calais

En savoir plus

TECH 24

L'archéologie en mode makers

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Revenu universel : une bonne idée ?

En savoir plus

Asie - pacifique

Six soldats français blessés dans un attentat-suicide

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/03/2011

Une patrouille de six soldats français effectuant "une mission de sécurisation" dans la vallée d'Alassay, au nord-est de l'Afghanistan, et quatre civils afghans ont été blessés quand un véhicule a explosé près du blindé.

AFP - Six soldats français ont été légèrement blessés et quatre civils afghans, dont trois enfants, plus sérieusement touchés, au cours d'un attentat-suicide contre une patrouille française, jeudi dans le nord-est de l'Afghanistan, a confirmé à Paris l'état-major des armées.
              
L'annonce en avait été faite peu auparavant de Kaboul par un porte-parole de l'armée française en Afghanistan, le lieutenant-colonel Philippe Bou.
              
La patrouille effectuait une "mission de sécurisation" dans la vallée d'Alassay pour ravitailler un poste des forces françaises, quand un véhicule suicide a explosé en début d'après-midi près d'un véhicule blindé, à proximité de l'école du village de Tatakhel, a-t-on indiqué à l'état-major à Paris.
              
Six soldats français ont été légèrement blessés et quatre civils afghans, dont trois enfants en raison de la proximité de l'école, plus sérieusement touchés, a précisé le porte-parole de l'état-major, le colonel Thierry Burkhard. Les blessés ont aussitôt été secourus et le pronostic vital des quatre civils blessés n'est pas engagé, a-t-il indiqué.
              
La vallée d'Alassay est située dans la région de Kapisa, où est déployée une partie des 4 000 soldats français actuellement dans le pays. Les insurgés islamistes sont encore très actifs dans cette zone proche de la frontière pakistanaise, où les accrochages sont fréquents avec les forces françaises sous commandement de l'Otan.
              

 

Première publication : 31/03/2011

  • AFGHANISTAN

    Un attentat-suicide fait au moins 24 morts dans le sud-est du pays

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Les forces afghanes vont prendre la relève de l'Otan pour sécuriser plusieurs provinces

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Hamid Karzaï demande à l'Otan de cesser ses opérations militaires

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)