Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Paul Kagame en visite à Paris, ses partisans et opposants défilent dans la capitale

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le film "Timbuktu" sera-t-il déprogrammé du Fespaco ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"La Robe"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Parlemantaires français en Syrie, Bachar Al Assad interlocuteur incontournable ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Quand agriculture rime avec futur

En savoir plus

TECH 24

Drones : comment les arrêter ?

En savoir plus

#ActuElles

Inde : sauver les filles par l'éducation

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Louis Schweitzer : "La dette perpetuelle, c'est mieux que de laisser crever la Grèce !"

En savoir plus

BILLET RETOUR

La Crimée, symbole d'une nouvelle Guerre froide ?

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 03/04/2011

Facebook supprime un appel à une nouvelle Intifada

Facebook supprime une page controversée appelant à une nouvelle Intifada dans les territoires palestiniens. Le site Baidu est sous le feu des critiques des écrivains chinois. Et les internautes rendent hommage au cinéaste américain Stanley Kubrick.

Facebook supprime un appel à une nouvelle Intifada

Une page Facebook appelant à une troisième Intifada dans les territoires palestiniens a été supprimée du réseau social. Le groupe auquel avaient adhéré environ 350 000 internautes incitait à un soulèvement contre l’occupation israélienne le 15 mai prochain, date de la fête de l’indépendance de l’Etat hébreu que les Palestiniens qualifient de « Naqba », « catastrophe » en arabe.

La suppression de cette page controversée intervient une semaine après que Yuli Edelstein, ministre de l'Information et de la Diaspora de l’état hébreu, a écrit à Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, pour lui demander de fermer cette page.

Et un groupe réunissant près de 10 000 membres a également été créé sur le réseau social pour exiger la suppression de la page au centre de la polémique.

Facebook a d’abord refusé de le faire, estimant que les administrateurs du groupe n’incitaient pas à la haine. Mais la page est néanmoins restée sous la surveillance des modérateurs qui ont décidé de la supprimer alors que les commentaires appelant à la violence s’y multipliaient, comme le déplore un internaute israélien dans ce photomontage.

Dans la foulée, plusieurs pages de remplacement avec le même intitulé ont rapidement fait leur apparition, certaines comptant déjà plus d’un millier de membres.

Des appels à la mobilisation qui continuent par ailleurs d’être diffusés sur d’autres sites comme Youtube. Ainsi plusieurs vidéos hébergées sur la plateforme appellent à une révolte populaire pour libérer les territoires. Et de jeunes cybermilitants ont quant à eux mis en ligne des messages vidéos pour inciter les internautes à rejoindre le mouvement.

 

Chine : Baidu critiqué par les écrivains

Les auteurs chinois sont en colère contre Baidu, le numéro un de l’Internet chinois. Dans un communiqué publié sur le site de l’association des écrivains, une cinquantaine de personnalités du monde littéraire accusent le moteur de recherche de violation du droit d’auteur. En cause : le service Baidu Wenke qui propose en téléchargement gratuit des milliers d’ouvrages mis en ligne par les internautes. Du vol, ni plus ni moins, estiment les auteurs qui mènent la fronde contre le géant chinois.

Parmi eux, Han Han, l’un des blogueurs les plus influents du pays. Il a ainsi adressé une lettre ouverte à Robin Li, le président de Baidu, pour l’appeler à protéger les intérêts des auteurs chinois.

Face à cette vague de critiques, la première fortune de Chine a répondu en promettant de fermer le service en question si le problème ne pouvait être réglé. Baidu s’est en effet engagé à supprimer les ouvrages protégés par le droit d’auteur et a lancé un programme de partenariat avec les éditeurs.

Mais le blogueur Huo Ju considère que le modèle de Google, qui propose aux auteurs 60 dollars par titre numérisé, était finalement bien plus honnête. Une offre que les écrivains chinois ont refusé fin 2009, certains ayant même poursuivi le géant américain en justice, ce qui avait contribué à précipiter son retrait du pays l’an dernier.

Toujours est-il que la manière dont Baidu va gérer cette crise pourrait servir d’exemple aux autres compagnies chinoises de l’industrie du Web. Films et chansons piratés ou encore produits de contrefaçon sur les sites de vente aux enchères… Jusqu’à présent, de nombreux sites chinois se sont en effet développés sans se préoccuper de la protection de la propriété intellectuelle.

 

Kubrick et le web

Exposition, rétrospective et conférences, la Cinémathèque française rend actuellement hommage à Stanley Kubrick. Un mythe que revisite sans cesse les internautes. Cette galerie virtuelle compile ainsi des dizaines d’illustrations inspirées de l’univers du réalisateur américain. Mort en 1999, au début de l’ère Internet, il a marqué l’imaginaire de toute une génération d’artistes en ligne qui, entre détournements, hommages et remakes donnent une seconde vie à son œuvre sur le Web.

 

Petite amie virtuelle sur les réseaux sociaux

Créer une petite amie virtuelle avec laquelle il sera possible d’interagir sur les réseaux sociaux… c’est ce que propose le site « Cloud Girlfriend » aux hommes célibataires. Objectif : leur donner l’impression de se sentir moins seuls et montrer à leur entourage qu’ils sont aimés. Un service original qui pourrait toutefois être confrontés à quelques difficultés dans sa mise en place, notamment sur Facebook. En effet, le plus populaire des réseaux sociaux indique dans ses conditions d’utilisation qu’il n’est accessible qu’à des personnes réelles âgées de plus de 13 ans.

 

Vidéo du jour

Le 28 mars dernier, Alain Robert, plus connu sous le pseudonyme de « Spiderman français », a escaladé la plus haute tour du monde, la Burj Kahlifa à Dubaï qui mesure 828 mètres. Un exploit réalisé à mains nues que cet adepte de sensations fortes propose de vivre aux internautes via cette vidéo diffusée sur les sites de partage…


 

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

26/02/2015 Réseaux sociaux

La Toile australienne soutient une internaute musulmane

Au sommaire de cette édition : la Toile australienne affiche sa solidarité avec une jeune femme musulmane, Apple dévoile sa nouvelle gamme d'émoticônes, et un champion de vélo...

En savoir plus

25/02/2015 Réseaux sociaux

Les Mexicains réclament le gouvernement qu'ils méritent

Au sommaire de cette édition : les Mexicains réclament le gouvernement qu'ils méritent; les internautes indonésiens s'en prennent au Premier ministre australien; et un musicien...

En savoir plus

24/02/2015 Réseaux sociaux

La Toile réclame la libération d'un blogueur égyptien

Au sommaire de cette édition : la Toile réclame la libération d’un blogueur égyptien; en Turquie, des hommes s’habillent en mini-jupes pour défendre les droits des femmes; et un...

En savoir plus

21/02/2015 Réseaux sociaux

Des sites internet valorisent la banlieue parisienne

Des jeunes issus de quartiers populaires rentrent de tournage, ils viennent de réaliser un reportage qu’ils vont publier sur le site "Banlieues créatives". Cette plateforme s’est...

En savoir plus

23/02/2015 Réseaux sociaux

La Toile italienne se moque de l'organisation de l'Etat islamique

Au sommaire de cette édition : les internautes italiens se moquent des partisans de l’organisation de l’Etat islamique; au Mexique, une campagne appelle à ne pas oublier les...

En savoir plus