Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Poutine, Israël, même combat"

En savoir plus

SUR LE NET

Écosse : les stars s'invitent dans le débat sur l'indépendance

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

iCloud piraté : tous en danger?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Passer l'arme à droite"

En savoir plus

DÉBAT

Rentrée des classes en France : le système éducatif français est-il mauvais élève ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

  • Steven Sotloff, un passionné du monde arabe tombé entre les griffes de l'EI

    En savoir plus

  • Obama envoie 350 soldats supplémentaires en Irak

    En savoir plus

  • "Le monde est en train de perdre la bataille contre Ebola", s'alarme MSF

    En savoir plus

  • Jihad : une Française retrouve sa fillette, emmenée de force en Syrie

    En savoir plus

  • Mistral : "Les technologies de pointe ont déjà été transmises aux Russes"

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Le chef des Shebab somaliens visé par un raid américain

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

FRANCE

François Hollande déclare sa candidature à la primaire socialiste pour la présidentielle

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/04/2011

L'ex-premier secrétaire du PS s'est officiellement déclaré candidat aux primaires socialistes pour la présidentielle de 2012, jeudi. Dans un discours prononcé à Tulle, son fief corrézien, il a affiché sa volonté de "mettre la France en avant".

AFP - François Hollande a déclaré à la presse jeudi matin à Tulle qu'il voulait, avec sa candidature aux primaires socialistes, dont l'officialisation est attendue jeudi après-midi, "ouvrir un nouveau temps pour la France".

 
"Je veux ouvrir un nouveau temps pour la France, et la gauche en a la responsabilité", a affirmé M. Hollande avant de pénétrer dans le conseil général de la Corrèze, à la tête duquel il a été réélu jeudi dans la matinée.
 
"J'ai considéré que j'étais prêt", a expliqué l'ancien premier secrétaire du PS (1997 à 2008).
 
"J'incarne une démarche qui doit être solide, qui doit être sûre, et qui en même temps doit être déterminée", a expliqué M. Hollande, affirmant aussi vouloir "rendre de la fierté aux socialistes, à la gauche et à la France".
 
Pour lui, la France "doit regarder avec plus de confiance vers l'avenir et ne pas être prise par des débats dont on voit bien qu'ils divisent beaucoup plus qu'il ne rassemblent".
 
"Nous ne sommes pas dans un pugilat mais dans un moment où il faut se situer à la hauteur de la responsabilité qui peut nous être confiée", a lancé le député PS de la Corrèze (1re circonscription), qui a déjà adopté un discours de candidat à la présidentielle.
 
"Je pense qu'il faut à un moment, quand il y a une crise au sommet de l'Etat, quand il y a des risques d'extrémisme ou de défiance, il faut qu'il y ait, à un moment, une incarnation d'une espérance", a-t-il ajouté.
 
Le député PS en a aussi profité pour critiquer "celui qui est à la tête de l'Etat". Nicolas Sarkozy "ne me parait pas avoir un comportement stable, cohérent, calme, qui tient un cap, qui se tient".
 
"Il faut être capable de représenter les Français et de leur donner une référence, presque un exemple, de ce qui doit être un comportement", a ajouté M. Hollande, à la tête de la Corrèze depuis 2008.

 

Click here to find out more!

 

Première publication : 01/04/2011

  • FRANCE

    Les socialistes fixent le calendrier des primaires : candidatures en juillet, votes en octobre

    En savoir plus

  • POLITIQUE FRANÇAISE

    Les hauts et les bas de DSK perturbent les sondeurs

    En savoir plus

  • POLITIQUE FRANÇAISE

    Ségolène Royal est candidate aux primaires du PS

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)