Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Mark Carney vole au secours de l'économie britannique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Du "Brexit" au "Borexit"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les Français disent oui à l'Europe"

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni post-Brexit : les travaillistes et conservateurs en pleine crise (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni post-Brexit : travaillistes et conservateurs en pleine crise (partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

"Le Brexit est un vote xénophobe, il révèle une coupure du Royaume-Uni en deux"

En savoir plus

POLITIQUE

"L’Europe est une famille de peuples, libres de vivre ensemble ou de partir"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Brexit : "Chacun doit mener sa vie comme il l'entend"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Matthew McConaughey en pleine guerre de Sécession dans "Free State of Jones"

En savoir plus

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

REPORTERS

REPORTERS

Dernière modification : 04/04/2011

Japon : Kesennuma, ville martyre

11 mars 2011. Ce jour-là, le destin de Kesennuma, une paisible ville au nord-est du Japon, bascule. Le séisme et le puissant tsunami ont tout dévasté. Face à la catastrophe, la survie s’organise. FRANCE 24 a suivi le travail des secouristes engagés dans une course contre la montre pour retrouver des survivants.

Le 11 mars 2011, en milieu d’après-midi, les premières informations parviennent des côtes du nord Japon : une catastrophe de grande ampleur vient de se produire.

A mesure que les heures filent, le bilan humain s’alourdit et le monde réalise que des millions de Japonais sont touchés par le cataclysme naturel. La dévastation s’étend sur une vaste zone baignée par l'Océan Pacifique et longue de 350 kilomètres.

Nous décidons de traverser les montagnes pour rejoindre les villes côtières plus au nord, dont on est sans nouvelles. Plus de trente-six heures de route. Tempête de neige. Pas d’information. Ni de moyens de communication. Comme les Japonais de la région, tout nous est rationné : la nourriture, l’eau et l’essence bien entendu, pour laquelle il faut faire des heures de queue.

Finalement, nous arrivons de nuit dans la ville de Kesennuma à la frontière des Préfectures d’Iwate et de Myagyi. Désolation. Horreur. Des quartiers entiers ont disparus. Des rues ravagées. C’est tout ce qu’il reste de cette grosse ville, il y encore trois jours, un paisible port fréquenté par les pêcheurs du dimanche et les touristes locaux. On estime que 10 pour cent de la population de Kesennuma a disparu dans la catastrophe du 11 mars 2011.

Par Guillaume BRESSION , Marie LINTON , Régis DESCONCLOIS , Cyril PAYEN

COMMENTAIRE(S)

Les archives

23/06/2016 Première Guerre mondiale

Grande Guerre : quand le nord de la France vivait à l'heure allemande

Pendant la Grande Guerre, 13 départements français ont subi l’occupation allemande. Quatre ans durant lesquels deux millions de Français ont vécu une cohabitation forcée avec les...

En savoir plus

17/06/2016 États-Unis

États-Unis : quand les États du Sud partent en croisade contre Washington

Pour préserver une liberté religieuse qu’ils considèrent menacée, certains États du sud des États-Unis ont adopté un nouvel arsenal législatif. À l'instar du Mississipi, qui...

En savoir plus

09/06/2016 Iran

Vidéo : chroniques iraniennes, un an après l'accord sur le nucléaire

Juillet 2015. L'accord sur le nucléaire iranien a ouvert un nouveau chapitre dans l'histoire des relations entre Téhéran et le reste du monde, notamment avec l'Occident. Une ...

En savoir plus

03/06/2016 Cinéma africain

Nollywood, l'eldorado du cinéma au Nigeria

Le Nigeria peut se targuer de détenir la deuxième industrie cinématographique au monde. Son influence culturelle s'est largement étendue en dehors des frontières de l'Afrique....

En savoir plus

26/05/2016 Ukraine

Ukraine : à la recherche des disparus du Donbass

Depuis deux ans, l’Ukraine est divisée. Malgré l'instauration de plusieurs trêves, les affrontements se poursuivent dans les régions séparatistes de l'Est entre rebelles...

En savoir plus