Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC: "Nous n'excluons pas des mesures de rétorsion contre l'UE" (Léonard She Okitundu)

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Climat : faut-il encore rappeler l'urgence de la situation ?

En savoir plus

LE DÉBAT

One Planet Summit : Sans les Etats-Unis, qui va payer pour le climat ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Jean-Louis Debré : "La droite devrait prendre le temps de la réflexion"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Jean-Louis Debré : "Chirac est à l'origine de la prise de conscience" sur l'environnement

En savoir plus

FOCUS

En Espagne, le Tage est en danger

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La "très grande mélancolie" de Lamia Ziadé

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump, la Lune, Mars, et au-delà"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La finance verte peut-elle (vraiment) aider la planète ?

En savoir plus

Afrique

Tripoli accuse la coalition internationale de "crimes contre l'humanité"

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/04/2011

Le régime de Mouammar Kadhafi a accusé la coalition internationale de "crimes contre l'hHumanité", en bombardant des civils, notamment dans l'est du pays. Tripoli a également rejeté le cessez-le-feu sous conditions proposé par les insurgés.

  • LIBYE : Les insurgés ont proposé un cessez-le-feu assorti de conditions. Ils demandent notamment à Kadhafi de suspendre les offensives contre les villes contrôlées par l'insurrection et d'autoriser les manifestations. Des conditions rejetées par le régime de Tripoli.
  • Le gouvernement libyen a accusé la coalition internationale de "crimes contre l'Humanité".
  • À Brega, les combats continuent et s'intensifient.
  • SYRIE : Des manifestations contre le parti Baas au pouvoir ont éclaté à Damas, Deraa et Lataquié à l'issue des prières du vendredi en dépit des annonces et promesses du régime d'apaiser la situation. Au moins 9 personnes ont été tuées, selon des militants des droits de l'Homme.
  • YÉMEN : Partisans et adversaires du président yéménite Ali Abdallah Saleh se sont massivement mobilisés ce vendredi à Sanaa où les forces de sécurité et l'armée ont déployé un dispositif sans précédent par crainte d'affrontements entre groupes rivaux.

 

Pour suivre les évènements depuis un smartphone, cliquez ici.

Première publication : 01/04/2011

  • LIBYE

    Repliés à Brega, les insurgés s'apprêtent à lancer une contre-offensive

    En savoir plus

  • LIBYE

    Pas d'immunité pour le ministre démissionnaire libyen Moussa Koussa

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Paris se singularise en Libye en nommant un représentant à Benghazi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)