Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

ICI L'EUROPE

Pour Cécile Kyenge, la demande d'asile en Europe doit être simplifiée

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Ethiopie : le défi vert

En savoir plus

BILLET RETOUR

Chine : sept ans après le séisme au Sichuan, les questions restent en suspens

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Maréma, nouvelle voix du Sénégal

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La guerre des Le Pen

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Bas les pattes !"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La dérive morale de Tsahal"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

États-Unis : les tensions raciales restent vives

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Massacre de Sétif : l'hommage de la France, mais pas d'excuses

En savoir plus

Asie - pacifique

L'indépendantiste Oscar Temaru, nouveau président de la collectivité d'outre-mer

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/04/2011

L'indépendantiste Oscar Temaru est devenu vendredi le nouveau président de Polynésie française. Le gouvernement de son prédécesseur Gaston Tong Sang a été renversé par le vote, à Papeete, d'une motion de défiance par l'assemblée.

AFP - Le gouvernement de Polynésie française de Gaston Tong Sang a été renversé vendredi à Papeete par le vote à l'assemblée d'une motion de défiance, permettant à l'indépendantiste Oscar Temaru de devenir le nouveau président.

Le gouvernement de Gaston Tong Sang (autonomiste), en place depuis avril 2008, a été renversé par 29 voix sur 57, qui ont adopté la motion de défiance déposée à l'initiative du principal groupe d'opposition à l'assemblée, l'UPLD, dont la plus importante composante est présidée par l'indépendantiste Oscar Temaru, président de l'assemblée locale.

Il a bénéficié du vote des 23 élus de son groupe à l'assemblée, de 5 représentants des archipels éloignés, et d'une non-inscrite.

Oscar Temaru a cinq jours pour constituer son gouvernement, qui sera le treizième depuis 2004, en tenant compte des remaniements ministériels.

Le nouveau président a déclaré à l'AFP qu'il entendait "ouvrir sa majorité à toutes les bonnes volontés".

L'instabilité politique de cette collectivité d'outre-mer a affecté son économie. L'agence Standard and Poor's avait une nouvelle fois dégradé la note de la Polynésie la semaine passée, indiquant un affaiblissement de sa capacité à rembourser ses emprunts.

Mercredi, trois des principales organisations patronales, et les cinq principaux syndicats, avaient menacé "d'empêcher le fonctionnement des institutions" si la classe politique ne parvenait pas à s'entendre et à "proposer sous deux mois un projet de société capable de redresser durablement notre économie".
 

Première publication : 02/04/2011

  • POLYNÉSIE FRANÇAISE

    Tahiti et Moorea placées en alerte rouge à l'approche du cyclone Oli

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le Parlement vote l'indemnisation des victimes des essais nucléaires

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le sénateur polynésien Gaston Flosse placé en détention provisoire

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)