Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Données personnelles : les pratiques des géants du Net dénoncées

En savoir plus

SUR LE NET

Hommages aux victimes du naufrage en Corée du sud

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

  • Ukraine : fusillade à Sloviansk, les séparatistes demandent l'aide de Moscou

    En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Les héritiers de Renault ne désespèrent pas de revoir quelques milliards

    En savoir plus

  • Kabylie : affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Tizi Ouzou

    En savoir plus

  • Tournoi de Monte-Carlo : Wawrinka bat Federer en finale

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad se rend dans la ville chrétienne de Maaloula pour la fête de Pâques

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Algérie : 14 soldats tués dans une embuscade en Kabylie

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Corée du Sud : une vingtaine de corps repêchés du ferry naufragé

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

Asie - pacifique

L'indépendantiste Oscar Temaru, nouveau président de la collectivité d'outre-mer

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/04/2011

L'indépendantiste Oscar Temaru est devenu vendredi le nouveau président de Polynésie française. Le gouvernement de son prédécesseur Gaston Tong Sang a été renversé par le vote, à Papeete, d'une motion de défiance par l'assemblée.

AFP - Le gouvernement de Polynésie française de Gaston Tong Sang a été renversé vendredi à Papeete par le vote à l'assemblée d'une motion de défiance, permettant à l'indépendantiste Oscar Temaru de devenir le nouveau président.

Le gouvernement de Gaston Tong Sang (autonomiste), en place depuis avril 2008, a été renversé par 29 voix sur 57, qui ont adopté la motion de défiance déposée à l'initiative du principal groupe d'opposition à l'assemblée, l'UPLD, dont la plus importante composante est présidée par l'indépendantiste Oscar Temaru, président de l'assemblée locale.

Il a bénéficié du vote des 23 élus de son groupe à l'assemblée, de 5 représentants des archipels éloignés, et d'une non-inscrite.

Oscar Temaru a cinq jours pour constituer son gouvernement, qui sera le treizième depuis 2004, en tenant compte des remaniements ministériels.

Le nouveau président a déclaré à l'AFP qu'il entendait "ouvrir sa majorité à toutes les bonnes volontés".

L'instabilité politique de cette collectivité d'outre-mer a affecté son économie. L'agence Standard and Poor's avait une nouvelle fois dégradé la note de la Polynésie la semaine passée, indiquant un affaiblissement de sa capacité à rembourser ses emprunts.

Mercredi, trois des principales organisations patronales, et les cinq principaux syndicats, avaient menacé "d'empêcher le fonctionnement des institutions" si la classe politique ne parvenait pas à s'entendre et à "proposer sous deux mois un projet de société capable de redresser durablement notre économie".
 

Première publication : 02/04/2011

  • POLYNÉSIE FRANÇAISE

    Tahiti et Moorea placées en alerte rouge à l'approche du cyclone Oli

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le Parlement vote l'indemnisation des victimes des essais nucléaires

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le sénateur polynésien Gaston Flosse placé en détention provisoire

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)