Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Moyen-orient

Trois membres du Hamas tués par un raid israélien dans la bande de Gaza

©

Vidéo par Gallagher FENWICK

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/04/2011

Dans la nuit de vendredi à samedi, une frappe aérienne menée par Israël dans le sud de la bande de Gaza a fait trois morts, ont annoncé dans un communiqué les Brigades Ezzedine al-Qassam, le bras armé du Hamas.

AFP - Trois membres des Brigades Ezzedine al-Qassam, le bras armé du Hamas, ont été tués dans la nuit de vendredi à samedi par une frappe aérienne israélienne près de Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, selon un communiqué de cette organisation.

Cet incident est susceptible de compromettre la trêve tacite avec Israël observée depuis une semaine par le Hamas, le mouvement islamiste qui contrôle le territoire palestinien.

Les trois Palestiniens tués --des chefs locaux des Brigades al-Qassam-- ont été identifiés sous les noms d'Ismaël Lubbad, Abdallah Lubbad et Mohammed Eldayah. Un quatrième homme a été blessé lors du raid aérien.

"Ce crime sioniste lâche est une sérieuse escalade et Israël en subira toutes les conséquences", ont averti les Brigades al-Qassam dans leur communiqué.

La frappe israélienne a visé une voiture qui circulait sur la route reliant la ville de Khan Younès au camp de réfugiés de Deir al-Balah, selon des témoins.

Des hommes armés ont tiré en l'air, jurant vengeance, devant le domicile de la famille Lubbad dans le camp de réfugiés de Chati, et les hauts-parleurs des mosquées de Gaza résonnaient des hommages à la mémoire des trois "martyrs" samedi à l'aube.

Un porte-parole de l'armée israélienne a affirmé que la frappe aérienne, organisée conjointement avec le Shin Bet (l'agence de sécurité intérieure), était une opération préventive contre des activistes du Hamas qui préparaient des attaques contre des touristes israéliens dans le désert du Sinaï à l'occasion des prochaines fêtes de la Pâque juive.

"Un appareil de l'armée de l'air israélienne a frappé une cellule terroriste du Hamas qui (...) planifiait des enlèvements (d'Israéliens) dans la Péninsule du Sinaï et en Israël pendant les fêtes de Pâques", a-t-il déclaré à l'AFP.

Les stations balnéaires du Sinaï, en Egypte, sont populaires auprès des Israéliens qui viennent y passer des vacances, notamment pendant la semaine pascale.

Cette frappe survient alors que la tension était quelque peu retombée ces derniers jours après une série de tirs de projectiles palestiniens vers Israël lors des pires violences depuis la dernière guerre de Gaza il y a un peu plus de deux ans. La plupart des tirs ont été attribués au Mouvement du Jihad islamique en Palestine (MJIP), un groupe radical engagé dans la lutte armée.

Mercredi, un membre de la Brigade Al-Qods, la branche armée du Jihad islamique, avait été tué et un autre blessé lors d'un raid aérien israélien près de Rafah dans le sud du territoire.

Dimanche, deux autres militants du Jihad islamique avaient trouvé la mort lorsqu'un drone israélien avait détruit visé leur voiture près du camp de réfugiés de Jabaliya, au nord de la ville de Gaza.

A la suite de la récente confrontation, Israël a menacé de réagir "avec une grande force et une grande détermination" aux tirs palestiniens de roquettes.

Certains dirigeants ont laissé entendre qu'Israël pourrait recourir à l'élimination "ciblée" de chefs des organisations paramilitaires de Gaza.

Le Hamas a réimposé le week-end dernier une trêve militaire tacite afin d'éviter une nouvelle épreuve de force avec Israël, après la dévastatrice opération "Plomb durci", censée faire cesser les tirs de roquettes, qui avait coûté la vie à 1.400 Palestiniens en décembre 2008/janvier 2009 dans la bande de Gaza.

Les principales factions palestiniennes à Gaza se sont engagées à respecter cette trêve de facto mais à condition qu'Israël en fasse autant.

C'est la mort de deux combattants des Brigades al-Qassam lors d'une frappe aérienne israélienne le 16 mars à la périphérie de la ville de Gaza qui a déclenché le récent cycle de violences entre Israël et les groupes armés de Gaza.

Première publication : 02/04/2011

  • PROCHE-ORIENT

    Un raid aérien mené par Israël fait deux morts dans la bande de Gaza

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Les groupes armés de Gaza se disent prêts à une trêve avec Israël

    En savoir plus

  • ISRAËL

    Nétanyahou prêt à réagir avec une "grande force" aux tirs de roquettes depuis Gaza

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)