Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

VOUS ÊTES ICI

Dans le secret de la haute couture

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

BCE : Mario Draghi voit la vie en rose

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'"apartheid" de Manuel Valls : un grand mot et des petits remèdes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Emailgate" : "Hillary est sa pire ennemie"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

World Press Photo : l’un des lauréats perd son prix

En savoir plus

DÉBAT

La Libye dans le chaos : l'avenir du pays se joue-t-il au Maroc ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Burkina faso autorise l'exhumation de la dépouille présumée de Thomas Sankara

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Évasion fiscale : "En trois ans, les États ont pu récupérer 37 milliards d'euros"

En savoir plus

DÉBAT

Départementales 2015 : le Parti socialiste doit-il s'inquiéter ?

En savoir plus

Sports

Chelsea entend régler ses comptes avec Manchester United

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Marc DAOU

Dernière modification : 06/04/2011

Le choc 100% anglais entre Chelsea et Manchester United, mercredi, en quarts de finale aller de la Ligue des champions, est déterminant pour les Blues : il s'agit d'en finir avec une saison terne. Coup de projecteur sur un club condamné à gagner.

Mercredi, le quart de finale 100% anglais de la Ligue des Champions qui opposera Chelsea à son rival Manchester United, aura un parfum de revanche. S’il semble capital pour les deux équipes habituées à empiler les trophées, ce duel l’est encore plus pour les Blues, qui ne sont plus en position de convoiter aucun titre national.

En effet, le club du milliardaire russe Roman Abramovich n’est pratiquement plus en mesure de conserver son titre de champion d’Angleterre. Après un début de saison canon, les Londoniens se sont petit à petit effondrés - tant au niveau du jeu qu’au niveau des performances. Ils accusent désormais un retard de 11 points (avec un match en retard à disputer) sur Manchester United, à sept journées du dénouement.

Une succession d'éliminations

Pour ne rien arranger, les Blues ont été piteusement éliminés dès le troisième tour de la League Cup et au quatrième tour de la Cup, dont ils étaient également les tenants du titre. Des résultats qui font désordre pour un club qui a dépensé cette saison près de 126,5 millions d’euros pour recruter des joueurs.

Le seul recrutement, en janvier, de l’attaquant espagnol Fernando Torres a coûté 58 millions d’euros. Hélas, l’ancien buteur de Liverpool n’a toujours pas marqué le moindre but avec ses nouvelles couleurs. Pis, "El Niño", désormais cantonné sur le banc des remplaçants, n’arrive plus à peser sur les rencontres. Par ailleurs, le départ de l’entraîneur italien Carlo Ancelotti, qui a pourtant offert au club le premier doublé coupe-championnat de son histoire en 2009-2010, est quasiment acté.

Rédemption européenne

Comme pour échapper à ses déboires insulaires, Chelsea s’est cependant montré beaucoup plus à son avantage en C1. Après avoir fini en tête de sa poule devant l’Olympique de Marseille, les hommes d’Ancelotti ont écarté le FC Copenhague sans forcer (2-0, 0-0), en huitièmes de finale. De quoi aborder le choc de mercredi avec un soupçon de confiance, d’autant plus que les Blues ont battu Manchester United lors du dernier duel qui les a opposé en Premier League, il y a un plus d’un mois (2-1 à Londres).

Mais c’est surtout le souvenir d’une finale de Ligue des Champions au dénouement cruel que Chelsea espère effacer devant son public. En 2008, à Moscou, les Blues sont passés très près de la victoire en Ligue des Champions. Mais ils ont été défait aux tirs au but, en finale, par…Manchester United.

Première publication : 05/04/2011

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Chelsea-Manchester United, un duel entre clubs anglais à l'affiche des quarts

    En savoir plus

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Le Real Madrid prend sa revanche sur Lyon et se qualifie pour les quarts

    En savoir plus

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    L'Inter Milan arrache sa qualification face au Bayern Munich

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)