Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Christophe de Margerie, entre hommages et polémiques

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Nigeria n'est plus touché par l'épidémie

En savoir plus

FOCUS

Londres, capitale des ultra-riches

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France - Allemagne : vers un accord sur l'investissement

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le groupe Total frappé au coeur par le décès de son PDG

En savoir plus

SUR LE NET

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ce que veut la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

Afrique

Nouvelles frappes aériennes de l'Otan dans la région de Brega

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/04/2011

L'Otan a mené de nouvelles frappes aériennes contre les forces pro-Kadhafi à proximité de Brega, où les combats font toujours rage pour le contrôle de cet important port pétrolier. Le raid n'a pas fait de victimes.

AFP - L'Otan a mené un raid aérien mardi contre des forces loyalistes à une trentaine de km à l'est du port pétrolier de Brega où des combats pour le contrôle de cette ville située à 800 km à l'est de Tripoli font rage depuis jeudi, selon un journaliste de l'AFP.

Le raid a eu lieu vers 09H00 (07H00 GMT) à une trentaine de km à l'est de Brega où il a détruit deux pick-up des forces loyalistes venant de l'ouest qui avaient effectué une incursion dans le secteur déserté.

Le raid n'a pas fait de victimes, les soldats qui se trouvaient dans les véhicules ayant réussi à s'échapper, a rapporté le journaliste de l'AFP.

Les impacts sur les véhicules ne laissent aucun doute sur le fait que les véhicules ont été touchés par des frappes aériennes et non par des tirs venant du sol.

Plus tôt mardi, les rebelles avaient réussi à s'approcher de Brega avant de reculer vers l'est en rangs dispersés sous des bombardements des forces loyalistes, a indiqué un autre journaliste de l'AFP.

Brega est le théâtre d'échanges de feu intenses depuis jeudi, les deux côtés s'avançant à chaque fois avant de devoir reculer sous le feu des bombardements.


 

Première publication : 05/04/2011

  • LIBYE

    Le régime prêt à des réformes, mais contre le départ de Kadhafi

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    L'Italie reconnaît le Conseil national de transition libyen

    En savoir plus

  • LIBYE

    Le régime de Kadhafi tente deux initiatives diplomatiques

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)