Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

SUR LE NET

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La confiance en peau de chagrin"

En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG se frotte au mythique Ajax

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

FRANCE

Le ministre de l'Intérieur veut réduire l'immigration légale

Vidéo par Ludovic de Foucaud

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/04/2011

Dans une interview à paraître vendredi, le ministre français de l'Intérieur et de l'Immigration, Claude Guéant, déclare qu'il souhaite réduire l'immigration légale, qui s'élève aujourd'hui à environ 35 000 arrivées par an.

AFP - Le ministre de l'Intérieur Claude Guéant a annoncé qu'il entendait réduire l'immigration légale, à peine refermée la controverse du débat sur la laïcité accusé de stigmatiser l'islam et d'entraîner l'UMP sur les terres du Front national, à un an de l'élection présidentielle.

Interrogé par le Figaro magazine sur son intention d'"intervenir pour réduire l'immigration légale", M. Guéant répond: "bien évidemment".

C'est la première fois depuis l'élection de Nicolas Sarkozy que le gouvernement affiche l'intention de réduire l'immigration légale, ayant jusqu'à présent privilégié la lutte contre l'immigration clandestine. M. Sarkozy avait seulement prôné un rééquilibrage de l'immigration familiale, qualifiée d'"immigration subie", vers une immigration de travail, qualifiée de "choisie".

Dans cette interview à paraître vendredi, l'ancien secrétaire général de l'Elysée est également questionné sur la progression du Front national: "des électeurs se tournent vers lui car ils considèrent que les autres partis les ont déçus". "C'est compréhensible et je serais heureux que les partis de la majorité ramènent vers eux ces déçus qui ont exprimé leur exaspération et leur déception", dit-il.

M. Guéant, qui est chargé du portefeuille de l'Immigration, souhaite diminuer l'immigration du travail et le regroupement familial et dépasser les objectifs fixés en matière de reconductions à la frontière d'immigrés clandestins.

"J'ai demandé que l'on réduise le nombre de personnes admises au titre de l'immigration du travail (20.000 arrivées par an)", explique-t-il. "Et nous allons continuer à réduire le nombre d'étrangers venant en France au titre du regroupement familial (15.000)", poursuit-il.

"En matière d'asile (10.000), notre pays est plus généreux, malgré les restrictions apportées, que l'Allemagne ou le Royaume Uni, alors que nous appliquons les mêmes conventions internationales! S'il apparaît qu'il y a des anomalies dans nos pratiques, des modifications interviendront".

En matière d'immigration illégale, il rappelle l'objectif fixé de "28.000 reconduites à la frontière" pour 2011.

"Très franchement, j'espère que nous ferons plus", dit-il.

Selon des chiffres publiés à l'automne par le ministère de l'Immigration, en 2009, 175.416 titres de long séjour ont été délivrés par la France à des ressortissants étrangers non européens (-2,9% par rapport à 2008).

Du 1er janvier au 31 août 2010, 122.246 autorisations de long séjour ont été accordées, soit une hausse de 9,7% par rapport aux huit premiers mois de l'année 2009. L'Algérie et le Maroc sont les pays en tête de l'immigration légale en France.

En 2010, les demandes d'asile ont connu leur troisième hausse consécutive, avec 52.762 dossiers déposés, plaçant de nouveau la France en tête des pays européens, selon l'Ofpra. 10.340 personnes ont obtenu le statut de réfugié l'an passé, en très légère baisse de 0,3%.

Au lendemain du débat sur la laïcité, M. Guéant explique qu'il va engager des concertations lui laissant "penser que d'ici quelques mois, il n'y aura plus, en France, de prières dans la rue". Il réaffirme qu'il n'entend pas modifier la loi de 1905 sur la laïcité, mais n'exclut pas des textes réglementaires.

Après les vives critiques sur ses propos sur "l'accroissement" du nombre de musulmans en France, il répète qu'"il est facile de sortir une phrase de son contexte et de déformer des propos".

Mardi, François Fillon a dénoncé des "méthodes dignes des procès staliniens" utilisées contre son ministre. Le secrétaire général de l'UMP Jean-François Copé a demandé mercredi de "cesser-le-feu" dans "l'acharnement" contre M. Guéant.

 

Première publication : 07/04/2011

  • FRANCE

    Les propos de Claude Guéant sur l'immigration divisent la classe politique

    En savoir plus

  • FRANCE

    La député Chantal Brunel désavouée pour ses propos sur l'immigration

    En savoir plus

  • ALGÉRIE

    Paris modifie les conditions d'attribution de visas aux hommes d'affaires algériens

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)