Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Amnesty dénonce les violences faites aux femmes en Égypte

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France : la loi anti-djihad de Cazeneuve

En savoir plus

FOCUS

L'essor d'un bouddhisme radical

En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Maintenant, fais tes prières" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

  • Vidéo : à Tel-Aviv, les habitants vivent dans la peur des tirs de roquettes

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

Economie

D'un coup de pelle, une Géorgienne prive l'Arménie d'Internet

©

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 07/04/2011

Une retraitée géorgienne a coupé, par inadvertance, l’accès au Web à une majorité d'Arméniens pendant plusieurs heures. La "hackeuse à la pelle", comme l'ont baptisée les médias locaux, risque trois ans de prison pour sabotage.

Pas la peine d’être un hacker de génie ou un dictateur aux abois pour priver un pays d'Internet. Une retraité géorgienne a coupé, par inadvertance, l'accès au Web à une partie de l’Arménie, a expliqué, mercredi, le ministère géorgien de l’Intérieur.

Le 28 mars, cette Géorgienne âgée de 75 ans a plongé pendant près de dix heures l’État voisin dans le noir numérique quasi-complet alors qu’elle recherchait du cuivre à revendre non loin de Tbilissi, la capitale géorgienne. Sa pelle a alors malencontreusement coupé un câble de fibre optique. Et pas n'importe lequel puisqu'il s'agissait de celui qui fournissait 90 % de l’Internet à l’Arménie. Quelque 3,2 millions d’internautes arméniens se sont ainsi retrouvés sans connexion.

"Hackeuse à pelle"

Son coup de pelle malheureux a également affecté le réseau Internet des certaines régions de la Géorgie et de l’Azerbaïdjan. Quelques heures après l’incident, celle que les médias locaux appellent désormais la "hackeuse à la pelle" était toujours à la recherche du précieux métal.

La brave dame a été interpellée pour sabotage. Ce qui pourrait lui valoir une peine de trois ans de prison. "Vu son âge avancée, nous l’avons relâché le temps de l’enquête", a indiqué mercredi à la presse un représentant du ministère de l’Intérieur.

Cet incident insolite a en tout cas mis au jour les problèmes d’infrastructure qui affectent régulièrement le réseau en Géorgie. Ces câbles, qui appartiennent à la société géorgienne de télécommunications, devaient être depuis longtemps renforcés. Las, l'entreprise a dû renoncer aux travaux en raison des nombreuses pluies et des glissements de terrain qui frappent fréquemment la région.

Première publication : 07/04/2011

Comments

COMMENTAIRE(S)