Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

Loi asile-immigration: "hystérisation" ou "Bérézina morale"?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Emmanuel Macron courtise Donald Trump, mais est-ce bien utile ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Afrique du Sud : violentes manifestations à Mahikeng

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La fin d'une ère : Arsène Wenger quitte Arsenal

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Contestation sociale en France : l'impossible concertation ?

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans la peau d'un batelier du Nord

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le géant américain Starbucks accusé de racisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Emmanuel Macron peut-il réformer la Zone euro ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Café en capsules : "L'impact écologique est considérable"

En savoir plus

Moyen-orient

Une centaine de Palestiniennes arrêtées par Tsahal

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/04/2011

Une centaine de Palestiniennes ont été arrêtées par Israël ce jeudi près de Naplouse, en Cisjordanie. Tsahal recherche les responsables de l'assassinat d'une famille de colons israéliens le 11 mars dernier.

AFP - L'armée israélienne a appréhendé jeudi plus d'une centaine de femmes dans une localité palestinienne près de Naplouse, en Cisjordanie, dans le cadre de l'enquête sur le meurtre d'une famille de colons juifs, ont indiqué des responsables locaux.

Les femmes, dont certaines âgées, ont été regroupées dans un camp de l'armée proche d'Awarta où leurs empreintes digitales ont été relevées, et la plupart d'entre elles ont ensuite été relâchées, selon un journaliste de l'AFP.

Des centaines de soldats israéliens ont pénétré à Awarta dans la nuit et y ont imposé le couvre-feu avant d'arrêter ces femmes, a précisé à l'AFP le chef du conseil municipal de la localité Tayis Awwad.

Les militaires ont procédé dans la nuit à des perquisitions sur place, a-t-il ajouté en citant des responsables des services palestiniens de sécurité.

L'armée israélienne avait appréhendé mardi une quarantaine de Palestiniens à Awarta pour les interroger.

Les troupes israéliennes pénètrent régulièrement et massivement à Awarta depuis la tuerie du 11 mars dans laquelle une famille de l'implantation israélienne limitrophe d'Itamar, les parents et leurs trois enfants, dont un bébé, ont été égorgés dans leur sommeil.

L'armée israélienne a notamment imposé la semaine dernière un couvre-feu de cinq jours à Awarta à la suite de ces assassinats, attribués à des Palestiniens, dont les auteurs n'ont pour l'instant pas été identifiés.

 

Première publication : 07/04/2011

  • SOUDAN

    Israël accusé d'être responsable d'un raid aérien sur le territoire soudanais

    En savoir plus

  • OFFENSIVE À GAZA

    Israël exige l'annulation pure et simple du rapport Goldstone

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Trois membres du Hamas tués par un raid israélien dans la bande de Gaza

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)