Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"François Hollande, "chouchou" du Golfe"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

6 policiers poursuivis pour homicide involontaire: les habitants de Baltimore exultent

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Viols présumés en Centrafrique : A la rencontre de l'homme qui a recueilli les témoignages

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Viols présumés en Centrafrique : des zones d'ombre dans l'affaire

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Séisme au Népal : l'aide humanitaire internationale pressée par le temps

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centrafrique : des soldats français soupçonnés de viols sur des enfants

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Viols présumés en Centrafrique : une enquête s'est ouverte à Bangui

En savoir plus

FOCUS

Liban : la prison de Roumieh, un fief pour les jihadistes de l'EI

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

"En France, les PME ont du mal à grandir"

En savoir plus

EUROPE

Rome va délivrer des visas temporaires aux migrants tunisiens

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/04/2011

L'Italie s'apprête à délivrer des permis de séjours temporaires pour protection humanitaire aux immigrés tunisiens déjà arrivés sur le sol italien. Un document qui leur permettra de se rendre dans toute la zone européenne Schengen.

AFP - L'Italie a décidé de délivrer des permis de séjour temporaires "humanitaires" aux immigrés tunisiens arrivés récemment sur son sol, qui leur permettront de voyager dans tous les pays de la zone européenne Schengen, a annoncé jeudi le ministre de l'Intérieur, Roberto Maroni.
              
"Nous avons décidé d'octroyer des permis de séjour temporaires pour protection humanitaire qui permettront (à ces migrants, ndlr) de voyager dans les pays de l'espace Schengen", a déclaré le ministre, en rappelant que "l'écrasante majorité des immigrés déclarent vouloir rejoindre amis et proches en France ou dans d'autres pays européens".
              
Le ministre présentait devant la Chambre des députés l'accord conclu cette semaine avec les autorités tunisiennes, après la visite lundi du chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi à Tunis.
              
Il a à cette occasion confirmé qu'il rencontrerait ce vendredi son homologue français Claude Guéant "pour définir un système d'intervention commune afin que France et Italie puissent impliquer tous les pays de l'Union européenne".
              
M. Maroni a précisé que ce permis temporaire ne concernait que les migrants déjà arrivés sur le sol italien. Selon l'accord conclu avec Tunis, les nouveaux arrivants doivent être rapatriés en Tunisie.
              
Depuis janvier, avec la chute du président tunisien Zine El Abidine Ben Ali et l'insurrection en Libye, l'Italie est confrontée à un afflux exceptionnel d'immigrants, avec plus de 22.000 débarquements, essentiellement en provenance de Tunisie.
              
La majorité de ces immigrés francophones assure vouloir partir en France.

Première publication : 07/04/2011

  • ITALIE

    Naufrage meurtrier d'un bateau de migrants au large de Lampedusa

    En savoir plus

  • ITALIE - REPORTAGE

    Lampedusa, l'infranchissable "Porte de l'Europe"

    En savoir plus

  • IMMIGRATION

    Un ferry de réfugiés marocains fuyant la Libye se voit refuser l'entrée en Italie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)