Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Santé

500 000 bébés africains naissent chaque année avec une maladie du sang

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/04/2011

La drépanocytose, maladie génétique du sang, mortelle dans 60 % à 80 % des cas, toucherait chaque année 500 000 bébés en Afrique. Les ministres africains de la Santé étaient réunis mercredi à Brazzaville pour trouver des solutions.

AFP - Quelque 500.000 bébés naissent chaque année en Afrique avec la drépanocytose, une grave maladie génétique du sang, a déclaré mercredi à Brazzaville le directeur régional de l'Organisation mondiale de la santé (OMS/Afro), le Dr Luis Gomes Sambo.

"La prévalence du trait drépanocytaire peut atteindre jusqu'à 40% de la population dans certaines communautés. Chaque année, plus de 500.000 bébés naissent avec la drépanocytose dont 60% a 80% meurent avant l'âge de 5 ans", a déclaré le Dr Gomes Sambo, à l'ouverture d'une réunion des ministres africains de la santé consacrée aux maladies non transmissibles.

La conférence regroupe une trentaine de ministres qui doivent préparer une position commune du continent à la réunion mondiale sur ces maladies héréditaires prévue fin avril a Moscou.

La répétition de crises de drépanocytose (maladie héritée par l'enfant quand ses deux parents, "porteurs sains", présentent une mutation d'un gène de l'hémoglobine) peut entraîner de sévères lésions des reins, des poumons, des os, du système nerveux central.

"Dans la plupart des cas les couples ignorent qu'ils sont porteurs du trait drépanocytaire, soit a cause du manque d'information, soit à cause de l'absence des moyens de dépistage", a expliqué le Dr Gomes Sambo, directeur de l'OMS pour l'Afrique.

Les maladies non transmissibles (maladies cardio-vasculaires, diabète, maladies respiratoires chroniques, cancers, drépanocytose, maladies mentales, violences et traumatismes) représentent "un lourd fardeau" pour les pays en développement, notamment en Afrique, a souligné le médecin, en réclamant davantage d'investissements.

Selon l'OMS, 35 millions de personnes souffrent des maladies cardio-vasculaires dans la région et un million en meurent chaque année.

On estime à 10 millions le nombre de personnes atteintes du diabète en 2010 en Afrique. "Ce chiffre pourrait doubler d'ici 2030 et représentera la plus grande augmentation comparée à celle des autres parties du monde", a dit Luis Gomes Sambo.

Les projections de l'OMS montrent que le nombre de cas de cancers pourrait doubler d'ici 2030, passant de 700.000 à 1.600.000 cas par an avec une létalité de plus de 80%.

Le Dr Gomes Sambo a appelé à "investir davantage" pour lutter contre ces pathologies.

 

Première publication : 07/04/2011

COMMENTAIRE(S)