Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG neutralisé par l'Ajax

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Economie

Un plan d'aide d'une "magnitude" de 80 milliards d'euros de la part de l'UE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/04/2011

Le commissaire européen aux Affaires économiques, Olli Rehn, a évoqué un programme d'aide au Portugal d'une "magnitude" de 80 millions d'euros. Il l'a néanmoins conditionné à un "plan ambitieux" de privatisations de la part de Lisbonne.

AFP - Le plan d'aide financière qui va être mis sur pied pour le Portugal devrait représenter environ 80 milliards d'euros, et sera conditionné entre autres à "un ambitieux programme de privatisations", a indiqué vendredi le commissaire européen aux Affaires économiques, Olli Rehn.

Selon "des estimations préliminaires", le plan d'aide devrait "probablement être d'une magnitude d'environ 80 milliards d'euros", a indiqué le commissaire lors d'une conférence de presse, à l'issue d'une réunion des ministres des Finances européens à Gödöllö, à une trentaine de kilomètres de Budapest.

Il s'agira "d'un programme multi-annuel, le plus probablement sur trois ans", a-t-il précisé.

Il a rappelé qu'en échange de l'aide financière extérieure, le Portugal devrait s'engager sur un assainissement de ses finances publiques et des réformes structurelles, précisant que ces efforts "devraient inclure un ambitieux programme de privatisations".

Ce programme d'austérité budgétaire devrait être adopté d'ici "la mi-mai" et "en impliquant les principaux partis politiques" portugais, afin d'être "mis en place rapidement après la formation d'un nouveau gouvernement", a indiqué pour sa part le chef de file des ministres des Finances de la zone euro, Jean-Claude Juncker.

Le Portugal a déposé jeudi soir une demande formelle d'aide financière extérieure auprès de l'UE et du FMI.

Cette demande était considérée comme inéluctable après la démission le 23 mars du Premier ministre portugais, José Socrates, qui n'avait pas réussi à faire adopter par son Parlement un nouveau train de mesures d'austérité.

Des élections législatives doivent se tenir le 5 juin.

Première publication : 08/04/2011

  • PORTUGAL

    Lisbonne condamné à un énième plan d'austérité

    En savoir plus

  • PORTUGAL

    Lisbonne demande un soutien financier de la part de l'Union européenne

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Le Portugal a-t-il besoin de 75 milliards d'euros ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)