Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Non, l'attentat de Mogadiscio n'a pas été oublié par les médias

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Togo : au moins 3 morts à Sokodé

En savoir plus

LE DÉBAT

Lutte contre le groupe état islamique en Syrie, les jihadistes perdent le contrôle de Raqqa

En savoir plus

LE DÉBAT

Lutte contre le groupe état islamique en Syrie, les jihadistes perdent le contrôle de Raqqa

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Virginie Calmels : "le danger, c'est que les femmes se victimisent"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Virginie Calmels : "Emmanuel Macron a réussi à faire exploser la gauche mais la droite résiste"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Pascal Légitimus : un illustre Inconnu

En savoir plus

FOCUS

Lutte contre le terrorisme en France : l'opération sentinelle à bout de souffle?

En savoir plus

LE DÉBAT

Harcèlement sexuel : libération de la parole ou dénonciations généralisées ? (partie 2)

En savoir plus

Afrique

L’hôtel du Golf attaqué par les pro-Gbagbo, la Licorne et l’Onuci sécurisent le port d’Abidjan

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/04/2011

Pour la première fois, l'hôtel du Golf a été visé par des tirs de mortier et de mitraillette venant des FDS, fidèles à Laurent Gbagbo. L'un des envoyés spéciaux de FRANCE 24 à Abidjan était sur place au moment des tirs.

AFP - La bataille d'Abidjan a connu samedi une nouvelle montée en puissance avec l'attaque contre le Golf Hôtel d'Abidjan, le quartier-général du président reconnu par la communauté internationale, Alassane Ouattara, par les forces du président sortant Laurent Gbagbo. Les Casques bleus défendant l'hôtel ont riposté, a annoncé la mission de l'ONU en Côte d'Ivoire (ONUCI).

Menée après une journée relativement calme à Abidjan, l'attaque contre le Golf Hôtel

Carte d'Abidjan

est la première visant directement l'hôtel où sont retranchés M. Ouattara et son gouvernement depuis le début de la crise post-électorale ivoirienne, il y a plus de quatre mois.

"Nous sommes attaqués à l'arme lourde et légère. Ca fait trembler les murs, le personnel est en train d'être évacué dans les sous-sols", a déclaré un employé de l'hôtel. Selon plusieurs témoins, les tirs ont débuté avant 17H00 locales et GMT.

"Le Golf Hôtel a été attaqué au mortier. C'est venu de l'autre côté de la Lagune (au sud de l'hôtel) et de la résidence du président Gbagbo (situé dans le même quartier de Cocody)", a déclaré Hamadoun Touré, porte-parole de l'ONUCI.

"Conformément à leur mandat de protection de l'Hôtel du Golf où se trouve le président Ouattara et son équipe, les Casques bleus ont riposté en ciblant l'origine des tirs venant de l'autre côté de la Lagune. Nous avons volontairement évité la résidence du président Gbagbo", a ajouté le porte-parole.

Reportage : autour de l'hôtel du Golf, un quartier fantôme meurtri par les combats

Les combats se poursuivent autour de la résidence de Laurent Gbagbo

Sur le terrain, une accalmie prévalait samedi matin à Abidjan après de violents combats la veille entre les forces d'Alassane Ouattara et celles restées fidèles à Laurent Gbagbo, dans le quartier de Cocody où ce dernier est toujours retranché dans un bunker de la résidence présidentielle.

Vendredi, en milieu d'après-midi et en début de soirée, des combats à la mitrailleuse lourde et à l'arme légère avaient fait rage dans le périmètre qui englobe la résidence de M. Gbagbo, la RTI et l'école de gendarmerie.

Laurent Gbagbo a retrouvé un instrument de propagande avec la télévision (RTI) qui a recommencé à émettre vendredi dans certains quartiers alors que le signal avait été coupé lundi soir après des frappes de la Mission des Nations unies en Côte d'ivoire (Onuci) et de la force Licorne.

Ses troupes se battent avec acharnement dans les fiefs qu'elles ont conservés et où elles bénéficient d'une certaine mobilité, selon des témoignages concordants.

Les troupes d'Alassane Ouattara essaient de sécuriser le reste de la capitale économique qui souffre d'une grave situation alimentaire.

Les exportations de cacao vont pouvoir repartir

Dans ce contexte, l'ONU et la force française Licorne étaient présentes samedi dans le port stratégique d'Abidjan après la levée des sanctions européennes et les vols commerciaux ont repris à l'aéroport d'Abidjan, toujours en proie à l'insécurité.

"On participe à la reprise de l'activité économique notamment au port, en liaison avec les autorités locales. Les Forces impartiales (mission onusienne Onuci et force française Licorne) sont présentes sur le port", a déclaré une source française.

Ces forces "travaillent avec les services portuaires ivoiriens. Il y a eu une prise de contact ce matin avec les autorités du port dans le cadre de la réouverture" à venir du port", a-t-elle ajouté.

L'Union européenne a annoncé vendredi avoir levé ses sanctions à l'encontre de deux grands ports de Côte d'Ivoire - Abidjan et San Pedro - ainsi que contre plusieurs entreprises liées notamment au secteur du cacao, afin de soutenir Alassane Ouattara, le président ivoirien reconnu par la communauté internationale.

D'importants stocks de fèves de cacao, la principale source de devises du pays, le premier producteur mondial, attendent depuis des semaines de partir à l'exportation.

La décision, prise via une procédure accélérée entre les gouvernements européens, répond à une demande explicite exprimée la veille par Alassane Ouattara, président ivoirien internationalement reconnu.

D'autre part, les vols commerciaux ont repris à l'aéroport d'Abidjan samedi matin, a indiqué à l'AFP une source militaire française (Force Licorne). "Ce matin, un vol d'Air France est arrivé. La reprise des vols commerciaux à l'aéroport d'Abidjan est effective", a déclaré cette source.

Le regroupement des expatriés vers le camp militaire français de Port-Bouët à Abidjan, près de l'aéroport international, par la Force Licorne s'était poursuivi vendredi, ainsi que les évacuations vers plusieurs pays de la région.

Première publication : 09/04/2011

  • CÔTE D'IVOIRE

    Confusion à Abidjan où les pro-Gbagbo ne cèdent rien, la crise humanitaire s'aggrave

    En savoir plus

  • LIVEBLOGGING

    Retour sur les événements du 8 avril en Côte d'Ivoire

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    Plus de 100 corps retrouvés par l'ONU dans l'ouest du pays

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)