Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

Sports

Sebastian Vettel en pôle position au départ du Grand Prix de Malaisie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/04/2011

L'Allemand Sebastian Vettel (Red Bull), champion du monde en titre et vainqueur du premier Grand Prix de la saison, s'est imposé d'une courte tête devant Lewis Hamilton (McLaren). Il partira en tête ce dimanche à Sepang.

AFP - L'Allemand Sebastian Vettel (Red Bull) occupera dimanche la pole position du Grand Prix de Malaisie de Formule 1, deuxième épreuve de la saison 2011, après avoir réussi le meilleur temps des qualifications, samedi sur le circuit de Sepang.

Le champion en titre s'est imposé sur le fil avec à peine 1/10 de seconde d'avance sur le Britannique Lewis Hamilton, dont la McLaren est extrêmement compétitive à Sepang. Mark Webber, le coéquipier de Vettel, est 3e. Il partagera la 2e ligne avec Jenson Button (4e), sur l'autre McLaren.

Derrière les Red Bull et les McLaren, les Ferrari ont lutté avec les Lotus Renault.

L'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari, 5e) s'élancera de la troisième ligne aux côtés de l'Allemand Nick Heidfeld (Lotus Renault, 6e), alors que le Brésilien Felipe Massa (Ferrari, 7e) partira en 4e ligne avec le Russe Vitaly Petrov (Lotus Renault, 8e).

L'Allemand Nico Rosberg (Mercedes) a soufflé pour 1/100 le 9e temps au Japonais Kamui Kobayashi (Sauber). Les deux hommes partiront de la cinquième ligne.

Derrière Michael Schumacher (11e) et le reste du ventre mou, la bonne surprise est venu de deux nouvelles écuries, Team Lotus et Hispania.

Le bond de Team Lotus

Team Lotus a réalisé un bond énorme en termes de performance, manquant de peu de passer en 2e séance de qualifications (Q2). Le Finlandais Heikki Kovalainen (Team Lotus), 19e, n'est ainsi qu'à une demi-seconde du Brésilien Rubens Barrichello (Williams), 17e et premier qualifié pour la Q2.

Un exploit sachant que ces temps ont été réalisés à la régulière, et qu'au GP inaugural d'Australie, le même Kovalainen s'était retrouvé à plus de 2 secondes du premier non éliminé, alors l'Ecossais Paul di Resta (Force India).

La satisfaction est également de mise chez Hispania, qui réussit à entrer dans les 107% - une règle en vigueur cette saison, qui oblige les pilotes à réaliser un temps compris dans les 107% du meilleur chrono en Q1, sous peine de ne pas disputer la course dimanche.

Tant l'Italien Vitantonio Liuzzi que l'Indien Narain Karthikeyan participeront donc au GP de Malaisie.

L'heure de qualifications est divisée en 3 parties. Dans la 1re (Q1) toutes les voitures sont en piste pendant 20 minutes. Seuls les 17 meilleurs temps restent en course pour la 2e phase (Q2), qui dure 15 minutes. Enfin, les 10 meilleures voitures luttent pour la pole position pendant 10 minutes dans la 3e phase (Q3). Les temps sont remis à zéro à la fin des Q1 et Q2.

Les nouveautés de la saison 2011

Première publication : 09/04/2011

  • FORMULE 1

    Toutes les nouveautés de la saison 2011

    En savoir plus

  • FORMULE 1

    Sebastian Vettel débute 2011 par une victoire au Grand Prix d'Australie

    En savoir plus

  • FORMULE 1

    La FIA demande à Bahreïn de se décider avant le 1er mai pour son Grand Prix

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)