Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Kurdistan irakien : les Kurdes en position de force ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Kurdistan irakien : les Kurdes en position de force ?

En savoir plus

FOCUS

Pologne : le gouvernement défie l'UE avec ses réformes de la justice

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le "Grand méchant zouk" rend hommage à Patrick Saint-Éloi

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Les marchés prudents après la victoire d'Angela Merkel

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le crépuscule d'Angela Merkel"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Sénat résiste à la vague Macron"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Kamel Daoud : "Enfermer la femme, c'est s'emprisonner soi-même"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Antonio Tajani : "Le référendum catalan est illégal"

En savoir plus

Afrique

Guerre de positions entre les deux camps autour de l'Hôtel du Golf

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/04/2011

La contre-offensive du camp Gbagbo a franchi un nouveau cap samedi, après l'attaque contre l'Hôtel du Golf, le QG du président élu Alassane Ouattara. L'un des envoyés spéciaux de FRANCE 24 à Abidjan était sur place au moment des tirs.

La bataille d'Abidjan est loin d’être gagnée pour les forces loyales au président ivoirien élu Alassane Ouattara. Des tirs d'armes lourdes et légères ont été entendus ce dimanche à la mi-journée à Abidjan, dans le quartier du Palais présidentiel, théâtre de combats entre forces d'Alassane Ouattara et de Laurent Gbagbo, selon l'AFP. La veille, les Forces de défense et de sécurité (FDS) fidèles au président sortant avaient intensifié leur contre-offensive après avoir renforcé leurs positions dans les quartiers disputés du Plateau et de Cocody.

Carte d'Abidjan


Laurent Gbagbo, qui vit retranché dans un bunker situé au sous-sol de sa résidence abidjanaise, refuse toujours de quitter le pouvoir. Celui qui semblait au bord de la défaite il y a encore trois jours après l'offensive éclair des pro-Ouattara appelle désormais "le peuple à la résistance", selon son porte-parole Ahoua Don Mello. "Le président Gbagbo appelle à la résistance contre les bombardements et les agissements de l'armée française en Côte d'Ivoire, car en définitive, c'est l'armée française qui nous attaque", a ajouté Ahoua Don Mello. Ce dernier a par ailleurs affirmé que les troupes loyales au président sortant "sont en train de se reconstituer".

Le QG de Ouattara sous le feu des pro-Gbagbo

Symbole de la vigueur retrouvée du camp Gbagbo, samedi, l’Hôtel du Golf, quartier général d'Alassane Ouattara, a fait l’objet d’une attaque surprise dans l'après-midi. Une première depuis le début de la crise post-électorale ivoirienne, il y a plus de quatre mois. "L’attaque qui était constituée de tirs de snipers, de tirs à l’arme lourde et d’obus a semé la panique dans l’hôtel. Outre le personnel de l’hôtel et des civils, une partie des casques bleus se sont réfugiés au sous-sol, dans les cuisines", explique Luc Bragonne, un des envoyés spéciaux de FRANCE 24 en Côte d’Ivoire, présent sur les lieux au moment des faits. Les militaires de l’ONU chargés de la sécurité du président élu Alassane Ouattara ont répliqué sur des positions tenus pas les pro-Gbagbo. "Ces derniers ne sont plus qu’à quelques centaines de mètres de l’hôtel", rapporte Luc Bragonne.

Reportage : autour de l'hôtel du Golf, un quartier fantôme meurtri par les combats

Une donnée que les conseillers d’Alassane Ouattara préfèrent minimiser. "Au lendemain de cette attaque, le camp Ouattara dédramatise cet évènement, qui démontre pourtant que le QG du président élu est vulnérable et que les forces pro-Gbagbo gagnent du terrain dans Abidjan", explique Marc Smith, envoyé spécial de FRANCE 24 en Côte d’Ivoire.

De son côté, le porte-parole du camp Gbagbo, a toutefois démenti vivement que cette attaque ait été menée par ses forces: "C'est absolument faux. Il n'y a pas eu d'attaque du Golf", a-t-il dit à l'AFP, qualifiant l'incident d'"attaque imaginaire".

Toujours est-il que malgré, une nuit calme, plusieurs centaines de personnes ont préféré fuir dimanche matin les environs de l'Hôtel du Golf.

Première publication : 10/04/2011

  • CÔTE D'IVOIRE

    Confusion à Abidjan où les pro-Gbagbo ne cèdent rien, la crise humanitaire s'aggrave

    En savoir plus

  • LIVEBLOGGING

    Retour sur les événements du 8 avril en Côte d'Ivoire

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    Plus de 100 corps retrouvés par l'ONU dans l'ouest du pays

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)