Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Nuits de violences à Ferguson et 15e sommet de la Francophonie à Dakar

En savoir plus

DÉBAT

Débat en France sur un État palestinien et l'accord sur le nucléaire iranien

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La francophonie, belle et bien vivante !

En savoir plus

#ActuElles

Quarante ans d'IVG : un droit fondamental à défendre

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - Google : le géant du Net bientôt scindé en deux ?

En savoir plus

FOCUS

Bien qu'ébranlée, la protestation citoyenne se poursuit à Hong Kong

En savoir plus

TECH 24

Oculus Rift : la vie des autres

En savoir plus

REPORTERS

Liban : Chebaa au cœur de la poudrière

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Djilali Benchabane, spécialiste du Moyen-Orient et du Golfe arabo-persique

En savoir plus

Economie

Le FBI déclassifie des dossiers pour faire sa promo

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 11/04/2011

Effort publicitaire sans précédent : le FBI, le service de renseignement intérieur américain, a mis en ligne des milliers de documents déclassifiés sur des sujets aussi variés que les extra-terrestres ou le communisme.

Des petits hommes verts, Al Capone, Marilyn Monroe… On trouve un peu de tout sur le nouveau site du FBI (Federal Bureau of Investigation). Le célèbre service américain de renseignement intérieur vient de mettre en ligne près de 2000 documents déclassifiés dans un effort de promotion inédit. Une mine d’or pour amateurs des théories du complot, mais surtout un fond documentaire impressionnant sur le travail du FBI.

"Cet effort reflète notre engagement à construire une relation avec le public fondée sur la confiance et la transparence" écrit, dans un communiqué sur le site, David Hardy, responsable de la division des données au FBI. La sélection des documents n’est pas anodine : la plupart concerne des personnalités bien connues du public – comme Marilyn Monroe - ou des événements qui ont marqué les États-Unis tels que le 11 septembre 2001 ou la fusillade au lycée de Columbine en 1999.

X-Files

La rubrique "phénomènes inexpliqués" a ainsi rallumé la flamme des chasseurs d’ovni de tout crin sur la Toile. Elle contient en effet des centaines de pages sur les efforts du FBI, dans les années 1950 et 1960, pour documenter l’existence - ou non - d’extra-terrestres. Un de ces documents, écrit en mars 1950 par un agent nommé Guy Hottel, relate le témoignage d’un pilote de l’Air Force qui aurait vu trois appareils non-identifiés s’écraser dans le désert du Nouveau-Mexique. À l’intérieur se trouvait les corps de créatures de forme humaine de 90 cm de haut.

Roswell, vous avez dit Roswell ? Un document digne d’un épisode d’X-files, la célèbre série fantastique des années 1990, mais qu’il faut remettre dans le contexte de l’époque. Les témoignages, dans un sens ou dans l’autre, pleuvaient alors. D'ailleurs, le FBI vient d'affirmer que le document de Guy Hottel n'avait pas changé sa propre position concernant la non-existence du troisième type. Pas sûr que cela suffise aux ufologues en folie.

Promotion

Si ces "phénomènes inexpliqués" titillent surtout la curiosité des amateurs de science-fiction, il y en a pour tous les goûts dans cette immense archive numérique. Les mordus d’histoires mafieuses peuvent ainsi consulter les milliers de pages concernant Al Capone, l’un des gangsters les plus célèbres des années 1940. Des historiens du cinéma trouveront également confirmation sur le site que le FBI a longtemps soupçonné Groucho Marx (des Marx Brothers) de financer le parti communiste américain.

Mais ce n’est pas seulement dans les vieux pots qu’on fait les meilleures révélations. L’opération de communication du FBI concerne également des événements bien plus récents, comme le 11 septembre 2001. Le service de renseignements a mis en ligne son dossier sur l’organisation de la cellule qui a préparé les attentats contre le World Trade Center. On y apprend notamment comment ces terroristes ont pu passer inaperçus sur le sol américain et le soin qu’Al-Qaida a porté aux préparatifs de l’attentat.

Les documents concernant le centre de détention militaire de Guantanamo illustrent parfaitement l’effort de promotion du FBI. Il n’est fait état dans ce dossier de 244 pages que des "réponses positives" de détenus qui reconnaissent avoir eu des liens avec les milieux terroristes.

Première publication : 11/04/2011

COMMENTAIRE(S)