Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

8ème Jeux de la Francophonie: quelque 4000 athlètes réunis à Abidjan

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Claude Rich, un comédien unique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

50 Cent, rencontre avec un rappeur hors norme

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le bistrot, une tradition française qui se perd

En savoir plus

FOCUS

Irak : à Mossoul, le long chemin de la reconstruction

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le mépris de Donald Trump envers l'État de droit"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La BCE poursuit sa politique monétaire accommodante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron : la fin de l'état de grâce ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Football : la Coupe d'Afrique des nations fait sa révolution

En savoir plus

Afrique

Démonstration de force des troupes françaises Licorne dans Abidjan

Texte par Jean-Baptiste MAROT

Dernière modification : 11/04/2011

Quelques heures après l'intervention aérienne de la force Licorne et de l'Onuci contre les bastions du camp Gabgbo à Abidjan, un convoi de blindés français du camp de Port-Bouët a pris la direction du nord de la ville. Reportage en images.

Au lendemain de la deuxième intervention aérienne de la force Licorne et de l'Onuci contre la résidence et le palais présidentiels d'Abidjan, dimanche soir, une importante colonne de blindés a quitté le camp de Port-Bouët où sont basées les troupes françaises, ce lundi.

Composé d'une vingtaine de véhicules équipés de canons de 90 mm et de mitrailleuses de 12,7 mm, le convoi a pris la direction du nord de la capitale économique ivoirienne. Reportage en images.

 

Première publication : 11/04/2011

  • REPORTAGE - CÔTE D'IVOIRE

    Les étrangers se pressent à l'aéroport d'Abidjan pour quitter le pays

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    L'ONU et la force française ouvrent le feu contre le camp Gbagbo

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    Guerre de positions entre les deux camps autour de l'Hôtel du Golf

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)