Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

VOUS ÊTES ICI

Le cognac, la liqueur des dieux

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Jihadi John", le bourreau britannique de l'EI, démasqué

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Aux origines de Boko Haram

En savoir plus

DÉBAT

Syrie : Assad est-il de nouveau "fréquentable" ?

En savoir plus

DÉBAT

Climat : l'ambition française est-elle à la hauteur des défis ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le film "Timbuktu" sera-t-il déprogrammé du Fespaco ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bachar al-Assad, "boucher" ou interlocuteur incontournable ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les États-Unis consacrent la neutralité du Net

En savoir plus

POLITIQUE

"Le monde rural est le reflet de nos échecs politiques"

En savoir plus

Afrique

Paris promet une aide de 400 millions d'euros à la Côte d'Ivoire

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/04/2011

Par la voix de sa ministre des Finances, Christine Lagarde, la France a annoncé l'octroi imminent à la Côte d'Ivoire d'une aide financière exceptionnelle de 400 millions d'euros destinée aux dépenses d'urgence et à la relance de l'économie.

AFP - La France va apporter dans les prochains jours "un soutien financier exceptionnel de 400 millions d'euros" à la Côte d'Ivoire, pour aider notamment à satisfaire les besoins urgents des populations et de la ville d'Abidjan, a annoncé mardi la ministre des Finances Christine Lagarde.

La ministre a rencontré mardi son homologue ivoirien Charles Koffi Diby lors d'une réunion de la zone franc à N'Djamena, au lendemain de l'arrestation du président ivoirien sortant Laurent Gbagbo par les forces du chef de l'Etat reconnu par la communauté internationale Alassane Ouattara, avec le soutien de l'ONU et de l'armée française.

Christine Lagarde a assuré "la Côte d'Ivoire du plein soutien de la France dans cette période de réconciliation et de reconstruction", selon un communiqué de son ministère.

"Christine Lagarde a annoncé que la France apporterait dans les prochains jours, dès que les circuits financiers et la sécurité seront rétablis, un soutien financier exceptionnel de 400 millions d'euros", ajoute Bercy.

Cette aide est "destinée, dans un premier temps, à financer les dépenses d'urgence pour les populations, la ville d'Abidjan et le redémarrage des services publics essentiels", précise la ministre. Elle "doit également servir, dans un second temps, à relancer l'activité économique et à permettre l'apurement des arriérés vis-à-vis des institutions internationales".


 

Première publication : 12/04/2011

  • LIVEBLOGGING

    Laurent Gbagbo n'a pas quitté Abidjan, l'ONU se rétracte

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    Accusée d'ingérence, la France se défend d'avoir arrêté Laurent Gbagbo

    En savoir plus

  • COMMERCE INTERNATIONAL

    La Côte d'Ivoire n’est pas qu'une "république du cacao"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)