Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE se réunit à Bruxelles pour répondre à la Russie

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

Sports

Manchester United bat Chelsea et accède aux demi-finales

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/04/2011

Les Red Devils de Manchester se sont qualifiés pour les demi-finales de la Ligue des champions en battant de nouveau Chelsea, 2-1, sur la pelouse d'Old Trafford.

Reuters - Manchester United a battu Chelsea 2-1 et s'est qualifié mardi soir pour les demi-finales de la Ligue des champions, au terme d'un match âprement disputé dans le stade d'Old Trafford, à Manchester.

Une semaine après leur victoire 1-0 à Londres, les Red Devils ont confirmé leur supériorité sur le club londonien, grâce notamment à leur fabuleux ailier gallois Ryan Giggs, auteur de deux passes décisives.

Chelsea, qui se devait de gagner à Old Trafford pour espérer une qualification, s'est fait bousculer dès le début de la rencontre.
La dixième minute n'était même pas atteinte que Park Ji-sung a slalomé sur la gauche de la défense londonienne, manquant d'être décisif d'une superbe talonnade en retrait dégagée précipitamment par la charnière des Blues.

Les hommes de Carlo Ancelotti sont parvenus cinq minutes plus tard à se montrer enfin entreprenants. Florent Malouda, au terme d'un déboulé déroutant, a glissé la balle à Frank Lampard, monté en pointe. En vain, car démarqué aux seize mètres, le stratège de Chelsea écrasait sa frappe sans inquiéter Edwin Van der Sar, le portier mancunien.

A la demi-heure de jeu, une nouvelle intervention du gardien hollandais, sorti près de la ligne de touche cette fois, a évité à l'arrière-garde des Red Devils d'être dépassée par un Nicolas Anelka lancé sur l'aile droite. Van der Sar, hors de sa surface, a réussi à écarter du pied le ballon de la course de l'attaquant français, protégeant son équipe qui donnait alors quelques signes de fébrilité, tel ce tacle appuyé sans raison apparente de Ryan Giggs sur Branislav Ivanovic (32e).

Equilibrée, la confrontation entre les deux meilleures équipes anglaises, qui se partagent les six derniers sacres en Premier League, a tourné en faveur des pensionnaires du "Théâtre des rêves" d'Old Trafford à l'approche de la pause.

L'éclair libérateur est venu, comme souvent pour les Red Devils depuis près de vingt ans, de leur légendaire ailier Ryan Giggs. A 37 ans, le plus grand joueur gallois de l'histoire s'est démarqué d'un une-deux impeccablement joué avec John O'Shea et, pénétrant seul dans la surface de réparation de Chelsea, a pu trouver Javier "Chicharito" Hernandez d'un tranquille centre du plat du pied.
Le jeune Mexicain, vierge de toute expérience en Ligue des champions avant cette saison, a pu inscrire, seul face au but vide, sa quatrième réalisation dans le tournoi (43e).

Menés 2-0 sur l'ensemble des deux matches, devant combler le handicap supplémentaire du but encaissé à domicile une semaine auparavant, les Blues ont regagné temporairement les vestiaires en ayant presque abandonné tout espoir de trophée ce printemps.

Torres décevant, Drogba entretient l’espoir

Les joueurs de l'Ouest de Londres ont bien tenté de réagir en seconde période, s'offrant à plusieurs reprises l'occasion de porter le danger dans la surface mancunienne.

Didier Drogba, remplaçant à la mi-temps d'un Fernando Torres à l'efficacité nulle depuis son transfert record au mercato hivernal, a tout fait pour peser sur le duo axial Rio Ferdinand-Nemanja Vidic. Sans parvenir, lui qui fut décisif par le passé contre les Diables rouges, à s'imposer. Dans un premier temps, du moins.

A la 70e minute, Chelsea a plongé dans l'abîme. Très bon ces dernières semaines, le milieu brésilien des Blues Ramires a reçu un second avertissement fatal, puisque synonyme de rouge et d'expulsion, pour une charge par derrière sur Nani.

Sept minutes plus tard cependant, Didier Drogba a sonné ce qu'il a cru être le premier assaut d'un stupéfiant retournement de situation. Décalé sur la droite des cages de Van der Sar, il a réussi à croiser son tir qui passa entre les jambes du Néerlandais.

A 1-1, le match a revêtu un enjeu jusqu'ici impensable: un deuxième but pouvait permettre aux Londoniens de l'emporter et d'éliminer Manchester, le tout en infériorité numérique.

Las, Chelsea a dû courber définitivement l'échine dans les secondes suivantes, alors que Ryan Giggs, une fois de plus, polissait la dernière passe pour l'un de ses coéquipiers. D'un piqué aux vingt-cinq mètres, le Gallois a lancé Park, parti dans le dos d'Ivanovic, qui a trouvé sans trembler le petit filet opposé de Petr Cech (77e).
Man U n'a même pas eu le temps de douter et tenait désormais fermement son sésame pour le tour suivant.


Quatre jours avant le derby qui l'opposera, lors d'une demi-finale de Cup, à Manchester City samedi au stade Wembley de Londres, United a fait un pas de plus vers la folle réédition de son exploit de 1999 (triplé championnat-Cup-Ligue des champions), à demi formulée par Alex Ferguson en conférence de presse la veille du match.

Alors que Chelsea reportera de nouveau ses rêves de coupe aux grandes oreilles à la saison suivante, Manchester devra affronter en demi-finale (aller le 26 avril) le vainqueur du duel entre Schalke 04 et l'Inter Milan, dont l'issue sera connue mercredi soir.


Retrouvez le compte rendu du match depuis les rues de Manchester, où se trouvait notre envoyé spécial Manu Versace.

Première publication : 13/04/2011

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Chelsea-Manchester United, un duel entre clubs anglais à l'affiche des quarts

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)