Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Le loup et l'agneau"

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 13/04/2011

Égypte : un blogueur condamné à 3 ans de prison

La toile égyptienne réagit à la condamnation d’un blogueur à 3 ans de prison. La mobilisation contre le régime du Président Saleh se poursuit au Yémen. Et les internautes peuvent poser une question à Barack Obama via Facebook.

Égypte : un blogueur condamné à 3 ans de prison

Trois ans de prison ferme pour avoir critiqué l’armée égyptienne, c’est le verdict prononcé par une cour militaire contre le blogueur Maikel Nabil. Le 8 mars dernier, cet activiste de 26 ans avait publié un article dans lequel il accusait l’armée d’avoir participé à la répression de manifestations avant et après la révolution égyptienne.

Nabil est un blogueur controversé. À plusieurs reprises, le jeune homme a affiché sa position pro-israélienne, considérant ses voisins comme un peuple ami. Début février, il avait ainsi appelé l’État hébreu à soutenir les manifestants de la place Tahrir dans un message vidéo posté sur Youtube.

Mais malgré des opinions qui sont loin de faire l’unanimité, Nabil s’est attiré le soutien de nombreux cyberactivistes égyptiens qui mènent actuellement une campagne en sa faveur sur les réseaux sociaux. Un groupe Facebook appelant à sa libération a ainsi rapidement été rejoint par près de 3 000 internautes.

Et plusieurs blogueurs, à l’instar du militant des droits de l’homme Ramy Raoof, considèrent que cette condamnation constitue un dangereux précédent qui met en péril la liberté d’expression dans l’ère post-Moubarak.

L’armée égyptienne est en outre accusée de freiner le processus de transition vers un pouvoir civil. Des critiques qui se sont intensifiées après l’intervention, samedi, des militaires pour faire évacuer les manifestants qui s’étaient réunis sur la place Tahrir pour exiger l’accélération des réformes.

Le blogueur Amin El Masry invite donc ses compatriotes à rester vigilants et à maintenir la pression sur l’armée pour éviter qu’elle ne confisque leur révolution.

 

Les opposants au régime poursuivent leur mobilisation au Yémen

Au Yémen, la contestation contre le régime en place ne faiblit pas. Comme en attestent ces images tournées lundi à Taiz, dans le sud-ouest du pays, et relayées depuis sur les sites de partage, des dizaines de milliers de manifestants sont une nouvelle fois descendus dans les rues pour réclamer des réformes politiques et appeler Ali Abdallah Saleh à quitter le pouvoir qu’il confisque depuis 32 ans.

Une mobilisation contre le président yéménite qui dure depuis deux mois mais qui semble avoir pris un peu plus d’ampleur après l’annonce de son refus de démissionner avant la fin de son mandat en 2013. Ainsi, comme on peut le voir sur ces photos mises en ligne sur Facebook, c’est une véritable marée humaine qui a déferlé sur Taiz, les protestataires n’hésitant pas à brandir affiches et autres banderoles exprimant leur hostilité à l’égard de Saleh.

Et des rassemblements massifs d’opposants au régime ont également été organisés un peu partout dans le reste du pays. Ainsi, à Ibb certains manifestants se sont attaqués à des portraits du Président comme le montre cette vidéo tandis que selon de nombreux témoignages en ligne, entre 600 000 et un million de personnes auraient participé aux protestations dans la capitale Sanaa.

Des manifestations dont le seul objectif est donc de mettre un terme au règne d’Ali Abdallah Saleh, unique moyen pour la jeunesse yéménite d’espérer un futur meilleur. C’est en tout cas le message de l’activiste surnommé « Surgical X » qui affirme également ici que ce mouvement contestataire émane uniquement de la volonté du peuple et n’est en aucun cas téléguidé par des partis politiques ou des groupes religieux.

En attendant, même si le Président s’accroche encore au pouvoir, ses opposants tentent déjà de s’imaginer ce que leur réserve l’avenir. Ainsi dans cette vidéo réalisée à Sanaa sur la Place du changement, le fief de la contestation, 50 citoyens expriment ce qu’ils feront le jour où Saleh quittera ses fonctions.

 

Poser une question à Barack Obama via Facebook

Barack Obama répondra aux questions d’internautes sur Facebook le 20 avril prochain lors d’une session en direct du siège social de l’entreprise en Californie. Le Président américain participera à cet événement en compagnie du cofondateur de l’entreprise, Mark Zuckerberg. Le réseau social sélectionnera des questions sur l’économie et l’innovation pour les soumettre à Obama. Pour participer, rien de plus simple puisqu’il suffit de se rendre sur Facebook ou sur le site de la Maison-Blanche.

 

GeoCam.tv

Le service GeoCam TV répertorie sur une carte interactive des centaines de webcams actives aux quatre coins du monde et permet ainsi aux internautes de découvrir des paysages nouveaux et de voyager sans avoir à quitter leur salon. A noter que les vidéos tournées à l’aide de téléphones portables et diffusées en temps réel sur des services comme Qik sont également prises en compte.

 

Vidéo du jour

Créer un morceau de musique original en utilisant pour seul instrument une vieille console de jeu portable et quelques-uns de ses accessoires. C’est l’idée qu’a eu un internaute allemand qui propose d’écouter dans cette vidéo le résultat plutôt réussi de cette expérience inédite.

 


 

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/09/2014 Réseaux sociaux

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

Le Brésil est secoué par de puissants mouvements sociaux depuis un an. Son économie tourne au ralenti avec une croissance quasi nulle. C’est dans ce contexte que se déroule la...

En savoir plus

18/09/2014 Réseaux sociaux

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

Au sommaire de cette édition : les jeunes internautes iraniens contournent massivement la censure en ligne; au Kenya, les mauvais parents sont dénoncés sur Facebook; et un...

En savoir plus

17/09/2014 Réseaux sociaux

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

Au sommaire de cette édition : Wikileaks dénonce des pays ayant recours à des logiciels espions pour surveiller la Toile; en Angleterre, un projet de « zoo humain » choque les...

En savoir plus

16/09/2014 Réseaux sociaux

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

Au sommaire de cette édition : la Toile appelle les médias à censurer les vidéos de l’organisation de l’Etat islamique; la tendance du « Book Bucket Challenge » déferle sur le...

En savoir plus

13/09/2014 Réseaux sociaux

Le web révolutionne le journalisme d'investigation

Et si l'avenir du journalisme d'investigation passait par le web ? "Enquête ouverte" est le premier site français qui utilise le "crowdsourcing" pour recueillir de nouvelles...

En savoir plus