Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande : une déception pour la gauche ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Kamel Mennour, galeriste

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Marie Le Guen : "Le problème, c’est l’emploi"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Un homme, une femme : la parité vue par la Génération Y

En savoir plus

POLITIQUE

Le Guen : "C’est toute l’Europe qui est malade aujourd’hui"

En savoir plus

FOCUS

Tunisie : quelle place pour l'enseignement religieux?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

FIAC 2014 : l'art contemporain célébré à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Fabrice Arfi, auteur, "Le sens des affaires"

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile réagit à la condamnation d'Oscar Pistorius

En savoir plus

Economie

Les prix à la consommation enregistrent une hausse de 2 %

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/04/2011

La tendance se confirme : l'inflation en France s'est établi à 2 % sur un an, d'après les chiffres publiés par l'Insee. En mars, la hausse des prix s'était élevé à 0,8 %. Une envolée liée à la flambée des prix des produits pétroliers et alimentaires.

AFP - Les prix à la consommation en France sont restés en nette hausse en mars, en progressant de 0,8% en évolution mensuelle et de 2,0% sur un an, en raison de la hausse des prix après les soldes et des hausses de prix des produits pétroliers et alimentaires, a annoncé l'Insee mercredi.

En février, les prix avaient déjà progressé de 0,5%.

Hors tabac, l’indice est également en hausse de 0,8% en mars (+1,9% sur un an).

L’accroissement des prix au mois de mars provient, en grande partie, de l’augmentation des prix des produits manufacturés liée notamment à la fin des soldes d’hiver, mais aussi aux fortes hausses de prix des produits pétroliers et alimentaires, explique l'Institut national de la statistique.

En mars, les prix des produits manufacturés augmentent ainsi fortement (+1,3%; -0,4% sur un an). Les prix de l’habillement-chaussures s’accroissent notamment de 8,0%, "du fait de la fin des soldes d’hiver qui se sont achevés dans la plupart des départements".

En mars 2010, ils n'étaient en hausse que de de 4,0%. Cette différence d’évolution s'explique, selon l'Insee, parce qu’"en 2011, les soldes ont été plus tardifs et les rabais consentis plus importants, surtout en fin de période".

L’énergie augmente de nouveau (+2,4%, après +1,1% en février; +15,3% sur un an), "dans le sillage de la hausse des prix du pétrole brut".

Les prix des produits alimentaires augmentent également (+0,9%; +0,8% sur un an).

Les prix des services sont également en hausse (+0,2% ; +1,7% sur un an), en raison de la poursuite des vacances scolaires d’hiver ce mois-ci.

Le gouvernement a récemment relevé sa prévision d'inflation pour cette année à +1,8% contre 1,5% auparavant en raison de la flambée des cours du pétrole et des matières premières.

Première publication : 13/04/2011

  • BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE

    La "curieuse" sortie de Jean-Claude Trichet sur le gel des salaires

    En savoir plus

  • INFOGRAPHIE

    France-Allemagne : le grand écart économique

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)