Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • Corée du Sud : une vingtaine de corps de victimes du naufrage du ferry repêchés

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : plus de 100 morts dans un raid pour du bétail

    En savoir plus

  • "Les journalistes français retrouvés près de la zone contrôlée par l'EIIL"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Des tracts antisémites inquiètent la communauté juive de Donetsk

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Vidéo : l'est de l'Ukraine "deviendra un pays indépendant"

    En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Les journalistes libérés attendus à Paris dimanche matin

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

Economie

Toyota annonce la fermeture provisoire de cinq usines en Europe

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/04/2011

Le constructeur automobile nippon va suspendre les activités de cinq de ses usines européennes. Motif invoqué : le manque de pièces détachées, dont la production au Japon a été stoppée pendant 10 jours après le séisme et le tsunami.

AFP - Le constructeur d'automobiles japonais Toyota a annoncé mercredi la suspension de sa production dans cinq usines européennes pour huit journées, fin avril et début mai, à cause d'un manque de pièces détachées venant du Japon après le séisme du 11 mars.
              
Le groupe a expliqué dans un communiqué que "la production serait stoppée plusieurs jours à la fin avril et au début mai puis tournerait à rythme réduit lors du mois de mai, afin de gérer les pièces détachées disponibles après le tremblement de terre du 11 mars dans l'est du Japon".
              
Les sites concernés sont les usines d'assemblage d'Onnaing (France), Burnaston (Grande-Bretagne) et Adapazari (Turquie), ainsi que les usines de fabrication de moteur de Jelcz-Laskowice (Pologne) et Deeside (Grande-Bretagne).
              
La production au Japon de pièces détachées de Toyota pour ses véhicules assemblés à l'étranger a été stoppée pendant dix jours après le séisme et le tsunami qui ont dévasté le nord-est du pays, perturbant le fonctionnement de sites d'assemblages tournant à flux tendus.
              
Toyota a précisé que ces fabriques européennes resteraient fermées les 21 et 22 avril, du 25 au 29 avril puis le 2 mai.
              
"Le programme exact de réduction des horaires en mai sera fixé par chaque usine au regard du droit du travail national et avec l'accord des représentants du personnel", a poursuivi le constructeur.
              
Pour les mêmes raisons, le premier constructeur d'automobiles mondial a déjà décidé de suspendre sa production en Amérique du Nord pendant six jours en avril.
              
Au Japon, l'assemblage des véhicules Toyota reste perturbé et ne devrait reprendre sur l'ensemble des sites du groupe que le 18 avril, à cadence réduite de moitié.
              
De nombreux groupes nippons sont affectés par les conséquences du séisme de magnitude 9 et du tsunami géant. Leurs usines ont parfois subi des dégâts mais, surtout, ils souffrent de ruptures d'approvisionnement de la part de leur fournisseurs.
              
Les perturbations dans les transports, la désorganisation des circuits logistiques et les coupures d'électricité pèsent aussi sur le bon fonctionnement des entreprises de la troisième économie mondiale.

 

Première publication : 13/04/2011

  • JAPON

    Tokyo envisage de verser de l'argent à Tepco pour que la compagnie reste à flot

    En savoir plus

  • JAPON

    Malgré la crise nucléaire, les Tokyoïtes tentent de mener une vie normale

    En savoir plus

  • AUTOMOBILE

    De justesse, Toyota reste le leader mondial des constructeurs automobiles

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)