Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Toumani Diabaté, le maître de la kora, invité du Journal de l’Afrique

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande : une déception pour la gauche ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Kamel Mennour, galeriste

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Marie Le Guen : "Le problème, c’est l’emploi"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Un homme, une femme : la parité vue par la Génération Y

En savoir plus

POLITIQUE

Le Guen : "C’est toute l’Europe qui est malade aujourd’hui"

En savoir plus

FOCUS

Tunisie : quelle place pour l'enseignement religieux?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

FIAC 2014 : l'art contemporain célébré à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Fabrice Arfi, auteur, "Le sens des affaires"

En savoir plus

Amériques

Au moins 126 corps retrouvés dans des charniers depuis début avril

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/04/2011

Le Mexique s'enfonce dans la violence. Depuis le début du mois, au moins 126 cadavres ont été retrouvés dans des charniers de la commune de San Fernando, dans le nord-est du pays : des découvertes macabres susceptibles de se poursuivre.

AFP - Dix nouveaux cadavres sont arrivés mercredi à la morgue de Matamoros en provenance de charniers découverts dans la commune de San Fernando, au nord-est du Mexique, portant le bilan provisoire à 126 corps déterrés depuis le 1er avril, a annoncé la justice de l'Etat du Tamaulipas.
              
Selon Pedro Efrain Gonzalez, du parquet du Tamaulipas, certains des cadavres retrouvés étaient enterrés depuis plus d'un an.
              
Le gouvernement mexicain a attribué mardi la responsabilité des crimes et des charniers découverts au cartel des Zetas.
              
Selon une autre source du parquet ayant requis l'anonymat, il est probable que le nombre de cadavres retrouvés continue à augmenter au fur et à mesure des recherches.
              
"Ne soyez pas surpris, nous pouvons arriver à dépasser le chiffre de 180 corps car les recherches continuent et de nouvelles découvertes sont possibles", a dit cette source à l'AFP.
              
Selon le même responsable, les charniers, souvent situés à plusieurs kilomètres les uns des autres dans la vaste commune de San Fernando, correspondent à différents cas de violences et non pas à un seul.

 

Première publication : 14/04/2011

  • MEXIQUE

    Colère et indignation après la découverte d'un charnier dans le nord du pays

    En savoir plus

  • MEXIQUE

    Un fonctionnaire des douanes américaines tué par balles à Monterrey

    En savoir plus

  • MEXIQUE

    Quinze corps décapités retrouvés à Acapulco

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)