Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Après moi, le déluge"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Algérie: élection sous tension

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Veille de scrutin en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... : à J-1 du scrutin, le pays inquiet (Partie 1)

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

RDC : la ferme des anciens combattants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Xavier Dolan nous fait trembler !

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Marathon de Boston, un an après

En savoir plus

FOCUS

Les Algériens de France : un vote courtisé

En savoir plus

  • En direct : une élection jouée d'avance en Algérie ?

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Crise ukrainienne : accrochages dans l'Est, les diplomates réunis à Genève

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • Anelka affirme ne pas avoir accepté l’offre du club brésilien

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

Afrique

Charles Blé Goudé "en lieu sûr", selon un conseiller de Gbagbo

©

Vidéo par Pierrick LEURENT

Texte par Guillaume LOIRET

Dernière modification : 16/04/2011

Charles Blé Goudé a-t-il été arrêté jeudi soir à Abidjan, comme le camp Ouattara l’a affirmé puis démenti ? Si le chef des Jeunes patriotes a disparu depuis le début des hostilités dans la ville, un conseiller de Gbagbo assure qu'il est en lieu sûr.

Le leader des Jeunes patriotes, Charles Blé Goudé, se trouve en lieu sûr et n'a pas été interpellé, a assuré samediToussaint Alain, conseiller de Laurent Gbagbo à Paris, démentant les rumeurs qui allaient bon train vendredi.

Il n'a pas donné davantage de précisions sur le lieu où se trouverait ce proche collaborateur de Laurent Gbagbo ou sur son état de santé, se bornant à dénoncer "une manipulation de la rébellion".

Pourtant, vendredi en début d’après-midi, un porte-parole du président Ouattara, Patrick Achi, annonçait à l’Agence France Presse (AFP) l’arrestation de Charles Blé Goudé. Un militaire à Yopougon - un quartier d'Abidjan - donnait à FRANCE 24 quelques précisions : l’arrestation aurait eu lieu jeudi soir à la résidence de Charles Blé Goudé, localisée dans le quartier Riviera 2 de la capitale économique ivoirienne.

Mais deux heures plus tard, le porte-parole se rétracte. "Les premières informations que j'avais n'ont pas été confirmées par la suite", annonce Patrick Achi, sans fournir d’explications sur cette confusion.

D’après le Front populaire ivoirien, Blé Goudé serait à l’étranger

À Abidjan, Affoussy Bamba, une porte-parole du camp Ouattara, explique aux envoyés spéciaux de FRANCE 24, Karim Hakiki et Jean-Baptiste Marot, qu’il est impossible de confirmer la capture de Blé Goudé. La mission des Nations unies en Côte d'Ivoire (Onuci) déclare ne pas disposer d'informations, et une autre porte-parole du président Ouattara, Anne Ouloto, admet auprès de l'AFP qu’"un certain nombre de rumeurs circulent, mais (qu') il n'y a aucune confirmation officielle et il appartiendra aux Forces républicaines de confirmer son éventuelle arrestation".

La rédaction de l’hebdomadaire Jeune Afrique a réussi à joindre des proches de Charles Blé Goudé, qui renvoient le même son de cloche : le "général de la rue", comme on le surnomme, n’est pas aux arrêts. "Selon des sources au sein du Front populaire ivoirien (FPI, ex-parti présidentiel), Blé Goudé serait même passé à l'étranger", indique le site Internet de Jeune Afrique.

Charles Blé Goudé a disparu de la circulation depuis l’arrivée à Abidjan des troupes des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI), mais certains dans le camp Gbagbo comprennent mal que ce fidèle entre les fidèles du président sortant se soit terré au moment où son camp vacillait.

"Il a transformé les jeunes patriotes en milices" 

Charles Blé Goudé et les Jeunes Patriotes

"Charles Blé Goudé est en tout cas activement recherché. C'est l'un des principaux piliers du régime de Laurent Gbagbo, notamment dans la gestion des milices : il a transformé les jeunes patriotes en milices, distribué des armes aux gens", estime une porte-parole du camp Ouattara. 

L’homme est en effet connu pour avoir été l’un des plus proches conseillers de Laurent Gbagbo, qui l’avait nommé ministre de la Jeunesse et de l’emploi en décembre 2010, mais aussi pour ses violentes diatribes, mêlant revendications identitaires et grande geste internationaliste et anti-impérialiste.

Première publication : 15/04/2011

  • CÔTE D'IVOIRE - REPORTAGE

    La Licorne et les forces républicaines patrouillent pour sécuriser Abidjan

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE - REPORTAGE

    Abidjan tente de retrouver une vie normale

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    La force française découvre une cache d'armes à Abidjan

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)