Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

Economie

Les prix des produits alimentaires entrent dans "une zone dangereuse"

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/04/2011

Pour le président de la Banque mondiale, Robert Zoellick, les prix des produits alimentaires, qui ont augmenté de 36 % en un an, sont entrés dans une "zone dangereuse".

AFP - Le président de la Banque mondiale Robert Zoellick a estimé jeudi que les prix des produits alimentaires mondiaux étaient parvenus "dans la zone dangereuse".

"Nous sommes dans la zone dangereuse, parce que les prix ont déjà augmenté, et que les stocks pour beaucoup de matières premières sont relativement bas", a déclaré M. Zoellick lors d'une conférence de presse à Washington, en ouverture des réunions de printemps du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale.

La situation n'est pas la même pour tous les aliments, mais dans tous les cas "ce sont les pays pauvres qui sont les plus touchés", a-t-il rappelé.

"Pour beaucoup d'économies d'Asie de l'Est qui concentrent leur attention sur le riz, la situation est un peu meilleure. Mais le riz est une matière première qui est très peu échangée sur les marchés. Seulement 7% de la production l'est. Donc s'il se passait quelque chose cela mettrait manifestement plus de pression" sur les prix, a-t-il ajouté.

"Les prix alimentaires sont supérieurs de 36% à ce qu'ils étaient il y a un an et restent proches de leur pic de 2008. Déjà, 44 millions de personnes sont tombées sous le seuil de pauvreté depuis juin dernier", a noté M. Zoellick.

Si l'indice des prix alimentaires établi par la Banque Mondiale "augmente encore de 10%, nous estimons que 10 millions de personnes supplémentaires vont tomber dans l'extrême pauvreté, sous le seuil de 1,25 dollar par jour", a-t-il prévenu. "Et une augmentation de 30% ajouterait 34 millions de personnes aux pauvres du monde, qui sont déjà 1,2 milliard".

M. Zoellick a appelé le G20, présidé par la France qui a fait de l'alimentation une de ses priorités, à prendre des mesures pour contrôler la volatilité des cours et renforcer la sécurité alimentaire.

Ainsi les pays qui imposent un embargo sur leurs exportations de produits alimentaires devraient "au minimum exclure les organisations humanitaires, comme le Programme alimentaire mondial" (PAM) de cet embargo, a indiqué M. Zoellick.

"Ce ne sont pas les prix alimentaires qui ont provoqué les crises au Proche-Orient et en Afrique du Nord. Mais ils les ont aggravées", a-t-il remarqué.

Première publication : 15/04/2011

  • FINANCES

    Un "battement d'ailes" de Ben Bernanke peut-il provoquer une révolte en Égypte ?

    En savoir plus

  • MATIÈRES PREMIÈRES

    Les prix des denrées alimentaires atteignent un pic historique

    En savoir plus

  • ALIMENTATION

    "La situation s'est fortement détériorée, mais pas autant qu'en 2008"

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)