Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Noël : les jouets connectés au pied du sapin

En savoir plus

SUR LE NET

Le rapprochement avec Cuba divise la Toile américaine

En savoir plus

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

Afrique

Abidjan, une ville surarmée à sécuriser

Texte par Jean-Baptiste MAROT

Dernière modification : 16/04/2011

Kalachnikov, M16, obus... De nombreuses armes circulent dans la capitale économique ivoirienne, théâtre de la plus violente bataille ayant opposé partisans de Laurent Gbagbo et d'Alassane Ouattara. Un défi pour la pacification de la ville.

Depuis vendredi, des patrouilles mixtes associant les blindés de la force française Licorne et les pick-up des Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI), favorables au président Alassane Ouattara, ont été mises en place dans les différents quartiers d'Abidjan. Objectif : sécuriser la ville et notamment collecter les milliers d'armes de tous calibres qui circulent dans la capitale économique ivoirienne.

Distribuées par Charles Blé Goudé, l'ex-leader des Jeunes Patriotes pro-Gbagbo, lorsqu'il avait appelé les partisans du président déchu à s'enrôler dans l'armée le 19 mars dernier, certaines sont également tombées entre les mains de la population au cours de la bataille d'Abidjan, favorisant pillages, braquages et mises à sac. Reportage en images.

Première publication : 16/04/2011

  • CÔTE D'IVOIRE

    Charles Blé Goudé "en lieu sûr", selon un conseiller de Gbagbo

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE - REPORTAGE

    Ousmane Coulibaly : "Nous contrôlerons Yopougon dans 48 heures"

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE - REPORTAGE

    Le palais présidentiel d'Abidjan après les combats

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)