Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

L'espoir suscité par Hillary Clinton chez les femmes aux Etats-Unis

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Pourquoi l'appli Telegram utilisée par les terroristes échappe toujours à la surveillance ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Obama : le discours qui fait mouche

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Début du "sommet de la réconciliation" entre le Burkina Faso et la Côte d'Ivoire

En savoir plus

FOCUS

En Inde, des femmes se mobilisent contre l'alcool

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Communication digitale : de l'influence à la propagande

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Gad Elmaleh, le roi de l’humour, vit son rêve américain

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Hillary Clinton, candidate mal aimée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

JO : les Brésiliens sceptiques, à 8 jours du coup d'envoi

En savoir plus

Afrique

Plus d'une dizaine de soldats abattus par un groupe terroriste

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/04/2011

Vendredi, à Azazga, ville située à 140 km à l'est d'Alger, un poste de surveillance a été attaqué par un groupe terroriste, selon le site du quotidien El Watan. Des habitants affirment qu'au moins 14 militaires auraient trouvé la mort.

AFP - Une dizaine de militaires ont été tués et plusieurs ont été blessés vendredi soir par un "groupe terroriste" qui a attaqué leur poste de surveillance à Azazga (140 km) à l'est d'Alger, a indiqué samedi le quotidien El Watan sur son site internet.

L'attaque qui n'a pas été confirmée de source officielle, aurait fait 14 morts parmi les militaires et un parmi les assaillants, selon des habitants joints par téléphone depuis Alger. Le corps de ce dernier a été vu sur une route, selon ces sources.

Les échanges de coups de feu ont duré plus de deux heures, a précisé le site d'El Watan.

Le poste attaqué se situe à la sortie du bourg d'Azazga, à l'orée de la forêt dense de Yakouren, où Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) est très active.

Cette attaque survient près de deux mois après la levée de l'état d'urgence instauré en 1992 pour endiguer une insurrection islamiste.

Première publication : 16/04/2011

  • ALGÉRIE

    Le président Bouteflika annonce une révision de la Constitution

    En savoir plus

  • ALGÉRIE

    Cinq personnes tuées dans l'explosion d'une bombe artisanale

    En savoir plus

  • ALGÉRIE

    La levée de l'état d'urgence, un symbole fort mais sans impact réel

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)