Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Élections en Turquie : Recep Tayyip Erdogan menacé ?

En savoir plus

POLITIQUE

Migrants aux Etats-Unis : Donald Trump recule sur la séparation des familles

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Faouiza Charfi : "Il est important que nos enfants aient une autre vision de l'islam"

En savoir plus

FOCUS

France : le fléau des déchetteries sauvages

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Universités françaises : la compétition internationale "pas forcément négative"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Fête de la musique : Arat Kilo, au carrefour des influences

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Familles séparées : la grogne monte aux États-Unis

En savoir plus

L’invité du jour

Karine Tuil : "Romancière, je tente à travers l’observation de la société d’en décrypter la complexité"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Boeing : "Il faut maintenir le dialogue entre américains et chinois"

En savoir plus

Asie - pacifique

Gérard Longuet, ministre de la Défense, rend visite aux troupes françaises

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/04/2011

Accompagné du chef d'état-major des armées françaises, le ministre de la Défense, Gérard Longuet, est arrivé dimanche à Kaboul et pour rendre visite aux soldats déployés dans le district de Surobi. Lundi, il doit rencontrer Hamid Karzaï.

AFP - Le ministre français de la Défense, Gérard Longuet, est arrivé dimanche matin à Kaboul pour une visite auprès des troupes françaises en Afghanistan, la première depuis sa prise de fonction, a-t-on appris auprès de son cabinet.

M. Longuet est accompagné du chef d'état-major des armées françaises, l'amiral Edouard Guillaud.

Son programme n'a pas été communiqué pour des raisons de sécurité.

Le ministre a visité dimanche matin l'hôpital militaire français, situé sur l'aéroport militaire de la capitale, ainsi que le bataillon Hélicoptère qui y est stationné, selon l'armée française à Kaboul.

Il a ensuite rendu visite aux troupes françaises déployées sur le terrain, dans le district de Surobi, à l'est de Kaboul, et dans la province de Kapisa, au nord-est de la capitale. Il devait passer la nuit auprès des soldats.

Lundi, M. Longuet devrait s'entretenir avec des responsables afghans, dont le président Hamid Karzaï, ainsi que les ministres des Affaires étrangères, Zalmai Rassoul et de la Défense, le général Abdul Rahim Wardak.

Une rencontre avec des responsables de l'Otan en Afghanistan est également prévue.

Quelque 4.000 soldats français sont actuellement déployés sur le sol afghan, dans le cadre de la force internationale de l'Otan (Isaf).

L'Isaf soutient depuis fin 2001 le gouvernement afghan dans sa lutte contre l'insurrection que mènent les talibans depuis qu'ils ont été chassés du pouvoir. Celle-ci s'est intensifiée et a gagné du terrain ces dernières années, malgré le renfort de plusieurs dizaines de milliers de soldats étrangers.

Des militaires et gendarmes français forment et conseillent également l'armée nationale (ANA) et la police afghanes (ANP). L'Isaf doit entamer le 1er juillet le transfert progressif de la responsabilité de la sécurité aux forces afghanes, processus prévu pour être terminé sur l'ensemble du territoire afghan d'ici fin 2014.

Surobi et Kapisa ne font pas partie des sept premières zones concernées cet été.

La France est le quatrième pays contributeur de l'Isaf en nombre de soldats, derrière les Etats-Unis (deux-tiers des effectifs), le Royaume Uni et l'Allemagne.

Cinquante-cinq soldats français sont morts en Afghanistan depuis le début du déploiement de l'Isaf.

Première publication : 17/04/2011

  • REPORTERS

    Karachi-Kaboul : la route de tous les dangers

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Six soldats français blessés dans un attentat-suicide

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)