Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

MODE

Jean-Marc Loubier, sacs et souliers

En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

  • Les séparatistes de l'est de l'Ukraine rejettent l'accord conclu à Genève

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Arrestation du capitaine du ferry naufragé en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Manuel Valls au Vatican pour les canonisations de Jean-Paul II et Jean XXIII

    En savoir plus

  • Hollande ne se représentera pas en 2017 si le chômage ne baisse pas

    En savoir plus

  • La Russie "ne souhaite pas se faire déborder par le mouvement qu’elle a suscité"

    En savoir plus

  • Aquilino Morelle, conseiller politique de François Hollande, démissionne

    En savoir plus

  • Au moins 12 morts dans l'avalanche la plus meurtrière de l'Everest

    En savoir plus

  • En Inde, des votes à vendre

    En savoir plus

  • Près de 60 morts dans l'attaque d’une base de l’ONU au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

Afrique

À Misrata, les combats se déroulent au milieu d'une ville en ruine

©

Vidéo par Matthieu MABIN , Alexandra RENARD

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/04/2011

Dans l'Ouest du pays, la ville côtière de Misrata, assiégée depuis près de deux mois, est toujours le théâtre d'affrontements entre insurgés et forces pro-Kadhafi. Reportage au milieu d’une ville en ruine, où 6 personnes ont perdu la vie dimanche.

Arrivés à Misrata le 12 avril, Matthieu Mabin et Alexandra Renard, envoyés spéciaux de FRANCE 24, sont aux côtés de la rébellion libyenne de Misrata alors qu’elle vient de reprendre un quartier aux forces du colonel Kadhafi. 

Chaussures de plage et survêtement, il y a cinq semaines, les insurgés de Misrata étaient étudiants, dentistes ou maçons. Aujourd'hui, ils sont devenus des combattants. C’est le cas de Muhamad, qui se bat dans son quartier, à deux pas de sa propre maison : "Je reste dans ma ville pour la défendre. Si quelqu’un vient chez vous et essaie de vous tuer, vous faites quoi ? Vous vous défendez ! On ne fait que se défendre… en se battant."

En quelques jours, les combats ont transformé Misrata en champ de bataille. "Regardez la rue de Tripoli : sur 6 ou 7 kilomètres, tout est détruit, il ne reste rien", explique Muhamad.

Les combats se jouent rue par rue, maison par maison, et laissent derrière eux une ville totalement dévastée.

Première publication : 17/04/2011

  • LIBYE

    Les pro-Kadhafi poursuivent le pilonnage de Misrata, défendue par les insurgés

    En savoir plus

  • LIBYE

    Kadhafi accusé d'utiliser des bombes à sous-munitions à Misrata

    En savoir plus

  • LIBYE - EXCLUSIF

    À Misrata, les rebelles assiégés attendent désespérément l'Otan

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)