Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Burkina faso autorise l'exhumation de la dépouille présumée de Thomas Sankara

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

World Press Photo : l’un des lauréats perd son prix

En savoir plus

POLITIQUE

"La réintégration de l’Iran dans la politique mondiale est nécessaire"

En savoir plus

POLITIQUE

"Marine Le Pen incarne un parti résolument anti-libéral de droite"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Évasion fiscale : "En 3 ans, les États ont pu récupérer 37 milliards d'euros"

En savoir plus

FOCUS

Mexique : les déplacés de la guerre des cartels

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Hugh Jackman dans "Chappie" : enfin un rôle de méchant!

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Départementales : l'UMP et le PS vent debout contre le FN

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "La situation s'est beaucoup améliorée"

En savoir plus

Sports

Rafael Nadal remporte le tournoi de Monte-Carlo pour la septième fois consécutive

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/04/2011

Au terme d'une finale 100 % espagnole, Rafael Nadal a remporté le Masters 1000 de Monte-Carlo pour la septième fois d'affilée. En ouverture de la saison sur terre battue, il s'impose en deux sets (6-4, 7-5) face à David Ferrer.

AFP - L'Espagnol Rafael Nadal a remporté le Masters 1000 de Monte-Carlo pour la septième année consécutive en battant son compatriote David Ferrer en deux sets 6-4, 7-5, dimanche en finale.

C'est le premier titre depuis sa victoire à Tokyo en octobre pour le N.1 mondial qui est venu rappeler dès le premier grand rendez-vous de la saison sur terre battue que c'était lui le grand patron du tennis sur surface ocre.

Il a remporté face à Ferrer sa 37e victoire de suite et son 7e sacre d'affilée sur le Rocher, une série extraordinaire qui ne trouve pas d'équivalent dans l'histoire plus que centenaire du tennis.

Il y a plus d'un siècle, dans les années 1880, l'Américain Richard Sears a certes remporté sept Championnats américains de suite. Mais c'était à une époque où le tenant du titre était directement qualifié pour la finale suivante et qui n'avait rien à voir avec l'univers ultra-concurrentiel d'aujourd'hui.

A Monte-Carlo, Nadal a remporté le 44e titre de sa carrière, le 30e sur terre battue où il n'a perdu que six matches en 187 rencontres depuis début 2005.

C'est sa 19e victoire dans un Masters 1000, soit deux de plus que Roger Federer et Andre Agassi, ce qui constitue un record absolu dans cette catégorie de tournois venant juste après ceux du Grand Chelem.

Il s'annonce d'ores et déjà comme l'immense favori du prochain Roland-Garros où il visera un sixième titre qui serait son dixième en Grand Chelem.

Le Majorquin de 24 ans a réussi tout ça sans jouer son meilleur tennis à Monte-Carlo. L'année dernière, il y avait frôlé la perfection en ne laissant que 14 malheureux jeux à ses cinq adversaires.

Cette année, il a eu plus de mal, perdant 34 jeux au total et lâchant même son premier set depuis deux ans face à Andy Murray en demi-finale samedi. Il a encore eu du mal à se défaire de David Ferrer qui, après Rome l'année dernière, a également perdu sa deuxième finale dans un Masters 1000 face à Nadal.

La finale, qui ne restera pas dans les annales, a duré 2 h 16 min. Nadal a de nouveau connu des difficultés en service et sur son point fort, le coup droit (14 fautes directes), et a joué plus court que lors de son parcours 2010.

Il a même laissé fondre une avance de 4-2 dans le deuxième set pour offrir une petite rallonge aux spectateurs. Mais au final, le résultat est encore et toujours le même et l'impression laissée celle d'une implacable domination.

Première publication : 17/04/2011

  • TENNIS - OPEN DE MONTE-CARLO

    L'Espagnol Rafael Nadal rejoint son compatriote David Ferrer en finale

    En savoir plus

  • TENNIS

    Roger Federer quitte Monte-Carlo par la petite porte

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)