Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

Afrique

Reprise timide des activités économiques à Abidjan

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/04/2011

Le nouveau pouvoir en place a appelé les Ivoiriens à reprendre le travail ce lundi. A Abidjan, la capitale économique, la reprise était timide, une semaine après l'arrestation de l'ancien président Laurent Gbagbo.

AFP - La reprise de l'activité était timide lundi matin dans le quartier des affaires et des ministères à Abidjan, où les fonctionnaires étaient appelés à retourner au travail par le nouveau pouvoir, une semaine après la chute de l'ex-président Laurent Gbagbo, a constaté l'AFP.

Des taxis et quelques bus bondés de la société de transport public circulaient dans le quartier du Plateau (centre), où se trouvent les centres administratifs et le palais présidentiel. Le secteur avait été le théâtre de combats pendant 10 jours jusqu'à l'arrestation le 11 avril de M. Gbagbo.

Vers 09H00 (locales et GMT), quelques personnes attendaient devant l'entrée de la tour du ministère des Postes et télécommunications, encore fermé alors que les fonctionnaires avaient été appelés à reprendre "impérativement" le travail dès 07H30.

Les Forces républicaines (FRCI) du nouveau président Alassane Ouattara filtraient quelques carrefours et fouillaient les coffres de certains véhicules, ont constaté des journalistes de l'AFP.

"J'arrive au travail à l'instant. Le convoi a été retardé", a déclaré à l'AFP le ministre de la Fonction publique, Konan Gnamien, arrivé vers 09H30 à son ministère, en provenance du Golf Hotel d'Abidjan, où M. Ouattara et son gouvernement sont installés depuis fin novembre.

Mais pour d'autres le travail n'était pas encore possible.

Un fonctionnaire de l'Assemblée nationale a expliqué avoir vu "un cadavre en décomposition" devant l'entrée du bâtiment. "Et les pillards ont volé tous les ordinateurs, tout fouillé, renversé. Je ne sais pas si on pourra travailler avant deux-trois mois", a-t-il dit.

Quelques coups de feu isolés ont été entendus dans la matinée, probablement tirés par des FRCI pour faire fuir des pillards comme cela avait été le cas la semaine dernière.

Ces prisonniers de guerre amenés à l'Hôtel du Golf

Première publication : 18/04/2011

  • CÔTE D'IVOIRE

    Le camp Ouattara demande plusieurs enquêtes sur l'ex-gouvernement Gbagbo

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    Le camp Gbagbo appelle à la réconciliation

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    Charles Blé Goudé "en lieu sûr", selon un conseiller de Gbagbo

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)