Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Albert Ebossé : Une contre autopsie du joueur camerounais conclut à un assassinat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Russie: il ne faut pas pas vendre la peau de l'ours

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Retour à la terre, avec le paysan-philosophe Pierre Rabhi

En savoir plus

POLITIQUE

France : "La principale opposition au gouvernement, c’est le groupe socialiste !"

En savoir plus

POLITIQUE

France : "On est dans une séquence du quinquennat très difficile"

En savoir plus

FOCUS

Journée internationale des migrants : l'Italie confrontée à de plus en plus d'enfants

En savoir plus

FACE À FACE

Discours sur l'immigration : François Hollande à la reconquête de la gauche ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'œuvre lumineuse d'Olafur Eliasson éclaire la Fondation Louis Vuitton

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile indienne affiche sa solidarité avec le Pakistan

En savoir plus

Sports

Napolioni Nalaga, un rugbyman bloqué aux îles Fidji par le poids des traditions

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/04/2011

L'ailier de Clermont Napolioni Nalaga avait disparu des radars lors de ses congés, fin 2010. Le journal "Midi Olympique" l’a retrouvé aux Fidji, où un différend avec sa mère, toute puissante dans la structure familiale, l’empêche de rentrer.

Ils l’ont retrouvé ! L’hebdomadaire spécialisé du rugby "Midi Olympique" a rencontré Napolioni Nalaga, qui n’avait plus donné signe de vie depuis le 18 décembre dernier, date de son départ pour les îles Fidji, dont il est originaire.

Initialement, l’ailier de l’ASM-Clermont Auvergne ne devait rentrer au pays que pour y passer ses congés de Noël. Mais Nalaga, idole de toute une région pour avoir inscrit l’essai victorieux lors de la seule finale remportée par le club, le 29 mai 2010, n’est jamais revenu dans le Massif central. Pis, il était introuvable. Sans nouvelles, le club a même rompu son contrat en mars dernier, à contrecœur.

Que s’est-il passé ? Selon les échos qui parvenaient en France, il devait se marier pendant les vacances de Noël. Mais sa future femme aurait eu un grave accident de voiture, le plongeant dans une grave dépression.

Le journal "Midi Olympique", qui est allé à sa rencontre et a recueilli ses confessions dans son village de Nasama, rapporte que seule la deuxième partie de l’histoire est vraie, car il y a bien une histoire de cœur là-dessous. Mais pas d’accident de voiture. Cette version a été inventée de toute pièce par l’entourage du joueur afin "de gagner du temps vis-à-vis des dirigeants du club auvergnat", écrit le journal.

Société ultra-matriarcale

La vérité est en effet difficile à comprendre d'un point de vue, disons, occidental. Selon l’hebdomadaire, Nalaga est tombé amoureux d’une femme de chambre lors d’un précédent retour aux Fidji, il y a deux ans. Elle lui a même donné un fils, Napolioni junior, aujourd’hui âgé de 10 mois.

Mais la mère de Nalaga n’aurait jamais reconnu cette union et lui aurait arrangé un mariage avec une autre femme, censée apporter à la famille une dot plus intéressante. Dans les îles Fidji, la structure ultra-matriarcale des familles impose au joueur d’accepter cette décision. C’est de là que serait née la profonde déprime de Nalaga, qui coupe alors tout contact avec la France.

Par ailleurs, la mère aurait la main sur le compte bancaire de son fils, ce qui l’empêcherait de verser une pension à sa compagne officieuse et, surtout, à son fils. Un grave délit dans les îles du Pacifique. Résultat : les autorités locales lui interdisent de quitter le territoire et de rejoindre l’Hexagone.

Mais que les fans des Jaune et Bleu se rassurent : l’envoyé spécial de "Midi Olympique" rapporte que Nalaga serait sorti de sa déprime. Il aurait décidé de "tourner le dos" à sa mère pour revenir en France. "Je ne suis pas heureux. Je ne suis pas à ma place ici. Clermont me manque. Je veux revenir après la Coupe du monde (prévue à l'automne prochain)", a-t-il confié au journal.
 

Première publication : 18/04/2011

  • RUBGY

    Les autorités néo-zélandaises veulent maintenir le Mondial à Christchurch

    En savoir plus

  • RUGBY

    Ces stars internationales qui choisissent le Top-14

    En savoir plus

  • RUGBY - TOP 14

    Clermont devient champion de France aux dépens de Perpignan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)